AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUVEAU DESIGN + d'infos ici ♥️
GRAND TRI par rapport au rescencement et au trop-pleins de membres inactifs.
Si vous avez été supprimé par erreur vos fiches ne sont pas supprimés, ré-inscrivez !
Les maisons Serdaigles et Serpentards sont a privilégier !

Partagez | 
 

 THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.

Aller en bas 
AuteurMessage
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 1:18

Eathenial London Woodhouse

Ft robert pattinson ⚡
ÂGE ⚡ dix-huit ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ⚡ il y a donc dix-huit ans, un onze septembre. MAISON ⚡ gryffondor, alors que je m'étais toujours imaginé chez les bleu et argent. NATIONALITÉ ⚡ anglaise, puisque né à Londres. STATUT SOCIAL ⚡ célibataire. ANNEE D'ÉTUDE ⚡ huitième année. PATRONUS ⚡ un loup. SANG ⚡ mêlé, ma mère était une née moldue. ÉTUDES ATTENDUES ⚡ défense contre les forces du mal, préparation encadrée et renforcée au métier de la défense du monde magique. CREDIT ⚡ tumblr.


Ton histoire extraordinaire.
Margareth Woodhouse a écrit :
Eathenial, mon bébé, mon petit chéri, celui que j'ai mis au monde,
je devine ta réaction d'ici. Ne fronce pas les sourcils, empêche l'étau de plomb de serrer ton organe de vie, ne laisse pas tes beaux yeux être étouffés par les larmes. Que dis-je ? Tu es grand à présent, tu ne pleures plus. D’ailleurs, j'oublie la raison première de cette lettre, son intérêt : tu as seize ans aujourd'hui. Bon anniversaire, mon beau. Si tu savais comme j'aurais désiré être là, avec toi. Tu es à Poudlard à présent, non ? Je me souviens à quel point tu étais excité à la perspective de recevoir ta lettre. L'année de tes dix ans, lorsque tu t'allongeais avec moi sur ce lit que je n'ai plus jamais quitté, tes yeux s'enfuyaient parfois vers le grand bleu derrière la fenêtre en s'attardant sur chacun des oiseaux. Tu attendais un hibou. Je sais qu'il est venu : parlons de Poudlard. Je suis certaine que tu aimes cet immense château, la pierre sombre et les longs couloirs. Tes grands-parents ne me croyaient pas quand je leur racontais ; tu sais bien qu'ils étaient moldus, leur esprit était limité, enfermé dans leur réalité et ils avaient du mal à comprendre mes récits passionnés sur le sujet. Eathenial, quelle maison le choixpeau t'a-t-il attribuée ? Je suis certaine que tu es chez les téméraires. Non, ne roule pas des yeux. Tu me répétais sans cesse que tu atterrirais à Serdaigle, et les autres te croyaient : toujours plongé dans tes livres ou sur les notes ivoires de ton piano. Tu te souviens de ces matins où je te réveillais ? Tu étais encore si petit, mon Thenial : tu n'osais pas jouer quand ton père était à la maison. D'ailleurs, comment va-t-il ? Est-il toujours aussi bougon ? Mais revenons à Poudlard. Tu es bien chez les Gryffondor ? Quel choc ça a dû être pour toi, qui t'es toujours vu d'une façon étrange ! Moi, je savais. Sous ton calme apparent se cache une fougue jamais égalée, tu es habité d'une force dont tu n'as même pas conscience. Encore aujourd'hui, en lisant mes mots, alors que tu as la maturité d'un jeune homme vigoureux, je sais que tu lèves les yeux au ciel. Tu le faisais déjà quand je t'adressais des compliments. Crois-moi maintenant Eathenial : tu es plus que ce que tu imagines, tu es plus que ce que ton père te renvoie. Je te souhaite encore une fois un merveilleux anniversaire, et écoute bien mes conseils. Je te connais, j'imagine ta façon de réagir à ma mort. Eh bien, ne te renferme plus. Ouvre-toi, partage. Ne tire pas cette tête, je suis sérieuse. Dans la vie, on apprend en tombant. Alors ne crains pas d'aimer. Oui, aime. Je veux que tu croies en cette certitude, que tu sois aimé également. Et, surtout, fais des erreurs, tombe et relève toi. Sache que tu n'es jamais seul.

Je suis là, bien avec toi,
Ta mère.

Mes mains tremblaient, la lettre froissée entre mes doigts pâles. Quelques secondes flottèrent lentement, mes yeux rivés sur les lettres manuscrites. Je reconnaissais parfaitement son écriture soignée, calligraphiée. Ma mère était une personne douce, sincèrement gentille, profondément prudente. La lettre ne m'étonnait pas, mais la souffrance qui se réveillait en moi était si violente que j'avais du mal à inspirer l'oxygène nécessaire à ma vie. Un détail me perturbait. Dans la lettre, elle faisait référence à mes seize ans. Or, j'en avais dix-sept, mon anniversaire était passé depuis plusieurs mois, et j'avais trouvé cette lettre complètement par hasard. D'un mouvement brutal, je fouillai rapidement le fond du tiroir, y trouvait une photographie. Ma mère me souriait, ses longues mèches blondes descendant dans sa nuque, frisant sur ses épaules. Je l'avais toujours trouvée belle, mais son visage, déjà, perdait de sa réalité dans mon esprit. J'avais à peine dix ans lorsqu'elle était tombée malade et, en quelques mois, la faiblesse l'avait emportée. Mon père, de rage, avait brûlé tous les clichés, tout ce qui lui rappelait sa défunte femme. Déjà peu intéressé à moi, il m'a complètement abandonné aux bons soins de la femme de chambre. Ma lettre pour Poudlard fut mon salut ; j'y étais finalement chez moi. Accepté ou non par les autres, ce n'était pas important. Tout ce qui comptait à mes yeux était que j'étais débarrassé de mon père. Sauf pendant les vacances, comme c'était le cas à présent. Relisant rapidement la lettre, jetant un coup d’œil en biais à l'enveloppe qui portait mon nom et la date de ma naissance, je sentais la colère s'infiltrer pernicieusement sous ma peau. Comme un feu que l'on attisait. Je refermai brutalement le tiroir et, d'une démarche assurée, je quittai la chambre qui avait accueilli le dernier souffle de ma mère. J'arrivai rapidement devant le bureau de mon père, cette pièce à laquelle je n'avais pas accès dès que la porte était refermée. Pourtant, cette fois, j'en traversai le pas, le visage déformé, les traits fermés. « Qu'est-ce que c'est ? » assénai-je d'une voix grave en claquant la lettre contre le bois de son bureau. Mon père avait sursauté à mon irruption, mais avait gardé son calme, ce qui provoqua doublement mon ire. Quelle était son excuse cette fois ? Il leva ses yeux complètement indifférents, vides, sur moi, m'évalua en silence. Deux billes de glace, deux scanners dont je me détournais promptement. Je n'étais jamais parvenu à soutenir son regard parce que je n'y lisais rien. Absolument rien. Lorsqu'il me regardait, c'était sans expression, comme si nous n'étions que des inconnus. J'en avais toujours souffert. En cet instant précis, je refusais d'avoir mal ; j'étais en colère. Une colère noire, grondant comme un orage au-dessus de nos têtes. L'orage se rapprochait. « Vous étiez au courant ? » répétai-je en poussant la lettre jusqu'à lui. Puis, j'abattis la dernière carte : la photographie. « Qu'est-ce que c'est ? » fis-je encore, cette fois mes yeux le vrillant plus durement. Il s'enfonça sur son siège, croisa les bras sur sa poitrine, mon assurance s'accrut considérablement face à tant d'inactivité. Soudainement, j'avais un besoin irrépressible de le secouer, de faire sortir les mots de sa bouche inanimée. Je me fichais de ce qu'il disait, tant qu'il parlait et qu'il me disait que jamais il ne m'aurait caché une telle lettre, qu'il me l'aurait évidemment donnée à mes seize ans s'il avait été au courant. « Rien. » Un mot, rien d'autre. Je reconnus à peine sa voix, déformée par la frustration. Pour la première fois de ma vie, je compris qu'il était lui-même sous le coup de la colère. Je le poussai dans ses derniers retranchements. « Vous saviez, n'est-ce pas ? » C'était une simple question de rhétorique. J'avais lu la vérité dans ses prunelles sombres. Ce n'était pas de la colère, mais de la haine. J'avais toujours su qu'il me détestait, qu'il n'avait jamais voulu d'enfant et qu'il me le faisait payer d'une manière ou d'une autre mais je m'étais accroché à l'illusion qu'il respectait ma mère. « Ce n'est pas important. Elle est morte. » La désinvolture avec laquelle il fit référence à sa mort me donna la nausée. « Elle était votre épouse. » hurlai-je en tapant des poings. En réaction, il se redressa de tout son long, abandonnant le confort de son siège en me menaçant des yeux. La sentence tomba ; violente, insultante. « Cette sang-de-bourbe ? Je... Que penses-tu être en train de faire ? » gronda-t-il brusquement lorsqu'il remarqua que j'avais tiré ma baguette et que je l'en menaçais. En réaction, il rit. Un rire froid, glacial, jaune et amer. Il pensait que je n'oserais pas l'utiliser contre lui ; il pensait que je tenais trop à mon cursus scolaire. Mais je tenais à la mémoire de ma mère plus qu'à l'école. J'ouvris la bouche, mais il me coupa avec un geste brusque. « Tu n'as jamais compris, n'est-ce pas ? » Et je ne comprenais toujours pas. Immobile, la main tendue, j'écoutais les mots qui se déversaient de ses lèvres. « Tu es la preuve vivante de mon échec. Mon sang est pur, mais le tien est tâché, infecté. Je lui avais dit que je ne voulais pas d'enfant. » Il hurlait si fort que j'avais envie de faire le petit garçon, abattant mes mains contre mes oreilles et chantonnant un air idiot afin d'étouffer les voix. « Mon sang est plus pur que le vôtre ne le sera jamais. » conclus-je en rangeant ma baguette et en abandonnant la colère qui m'étouffait. Je me promis de ne plus jamais remettre les pieds dans cette pièce, ni même dans cette demeure. Ce n'était plus la mienne, et elle ne l'avait jamais vraiment été.




Dernière édition par Eathenial L. Woodhouse le Mar 28 Juin - 13:57, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 1:18


ton super rp !


⚡ rather than love, than money, than faith, than fame, than fairness, give me truth. ⚡


there's something in you

Statue parfaitement immobile adossée au mur de marbre, j'attendais en observant les différentes teintes du bois dont étaient faites les lourdes portes. C'était un rituel entre elle et moi. Depuis que l'on se connaissait, si je terminais ma journée de cours avant elle, alors j'allais jusqu'à sa classe et je patientais. Nous nous étions rencontrés ici même à Poudlard, lors de sa première année et donc de ma seconde. J'avais trouvé en elle plus qu'une amie, mais une véritable confidente, une force de vivre. J'avais toujours été très solitaire. Petit déjà, ma mère me poussait à être plus ouvert mais, à sa mort, j'avais oublié les efforts et je m'étais laissé aller à ma véritable nature. Avec elle, c'était pourtant différent. La porte s'ouvrit enfin, lâchant les premiers flots d'élèves qui se précipitaient vers la sortie. Sara-Elizabeth arriva bientôt, m'adressa son grand sourire. Mon cœur se serra dans ma poitrine. « Salut toi. » fit-elle en se lovant contre mon torse, son bras se perdant dans mon dos. Je lui offris un fin sourire en déposant mes lèvres contre son front. Notre relation avait évolué depuis quelques mois. De ma confidente, elle était passée à ma petite amie, sous le regard de tous ces gens qui avaient cent fois lancé des rumeurs à notre sujet. Des ragots qui s'étaient donc confirmés depuis quelques mois. M'emmurant dans le mutisme, je passai un bras autour de ses frêles épaules et l'entrainai à l'écart dans l'un des trop nombreux couloirs de l'école. « Bonne journée ? » Elle me regardait avec ses yeux inquisiteurs, certainement inquiète face à mon manque d'enthousiasme. J'acquiesçai en m'efforçant d'y mettre toute la conviction dont j'étais capable. A vrai dire, ça n'allait pas. Pas du tout. Je m'apprêtais à faire la pire bêtise de toute ma vie, sans raison, sans que je ne comprenne ce qui me poussait à le faire. « Correcte. Pas trop mauvaise c'est le principal. » lâchai-je en abandonnant la chaleur de son corps, mes bras ballant le long de mon tronc. Je m'arrêtai, m'immobilisai à un endroit où les élèves ne s'aventuraient habituellement pas. Ce n'était qu'un couloir sans grand intérêt, vide et froid, humide. Sara m'imita, pencha la tête vers la droite en passant ses bras autour de mon cou. J'aurais adoré avoir la force de l'empêcher de faire ce geste, mais le besoin de son contact était encore trop fort. J'en profitais quelques secondes, mes doigts s'attardant sur ses avant-bras, puis je les décrochais et elle se laissa faire, comme si elle avait finalement compris. Le petit couinement qui s'échappa de ses lèvres confirma cette pensée. Comme d'habitude, elle lisait en moi. Elle avait lu la rupture, ce mot qui traversait mes yeux en une lueur sombre. « Je suis désolé. » soufflai-je en cherchant à prendre sa main. J'avais besoin d'être rassuré, moi l'incertain face à cette décision que j'avais prise. « Il y a quelqu'un d'autre ? » demanda-t-elle durement en reculant afin que je ne la touche pas. Je m'attendais à une réaction violente de sa part ; elle était plus fougueuse que je ne l'étais. Les gens l'appréciaient, elle était d'une compagnie agréable, mais cachait son fort caractère sous des airs angéliques.« Non. » Silence. « Ne sois pas ridicule. » Elle tiqua, soupira en roulant des yeux. Je retins les autres mots susceptibles de franchir la barrière de mes lèvres, je ne voulais pas envenimer la situation. « Ridicule. » souffla-t-elle avec un mouvement d'épaules. Je savais quelle était la pensée qui traversait son esprit en cet instant. Elle pensait trouver la cause de la rupture dans ce simple mot. Elle avait toujours eu cet espèce de complexe face au drame de ma vie ; elle se trouvait chanceuse parce qu'elle avait ses parents, et inintéressante, normale, banale. Sara-Elizabeth était tout sauf banale mais, pour une fois, je ne la contredis pas. « S'il te plaît. » supplia-t-elle en arrachant les dernières parties de mon âme. Elle fit un pas dans ma direction. Cette fois, je fus celui qui recula. Je levai les mains, barrière infranchissable, et hochai la tête de droite à gauche, décision irrévocable, reculant encore. « J'ai juste besoin de ça. » C'était la seule explication que j'avais à disposition. Je ressentais le besoin d'être seul comme je l'avais souvent été. C'était stupide, idiot, complètement à côté de tout ce que je désirais vraiment, mais c'était une partie de moi que je n'expliquais pas. Une force invisible m'empêchait de m'accrocher trop fortement aux gens. Après un dernier coup d’œil, je tournai les talons et m'en allai. Je sortais de sa vie.



toi derrière l'écran


PSEUDO ⚡ lead by fear. ÂGE ⚡ dix-neuf ans. DISPONIBILITE ⚡ quotidienne. TON AVIS SUR F.W ⚡ j'adore, c'est sombre et c'est poudlard surtout. COMMENT AS-TU DÉCOUVERT F.W ⚡ une amie qui ne va pas tarder à arriver. AUTRE CHOSE ⚡ rien m'sieur l'directeur. UN DERNIER MOT ⚡ What a Face




Dernière édition par Eathenial L. Woodhouse le Mar 28 Juin - 13:56, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sirius P. Bower

HUFFLEPUFF ⚡ sixième année


Sirius P. Bower

⚡ PAPERS : 177
⚡ POINTS : 70
⚡ ICI DEPUIS : 20/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 8:45

Bienvenue parmi nous Wink
Si tu as des questions, n'hésites pas !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



«I felt for sure last night,
At once we said goodbye
No one else know these lonely dreams
No one else know that part of me»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypso D. Gray

FÉE ஜ fonda
hate that i love you ❥


Calypso D. Gray

⚡ PAPERS : 725
⚡ POINTS : 107
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 10:01

Hey bienvenue ♥
Bon courage pour ta fiche, comme l'a dit Sirius, n'hésite pas si tu as des questions (:

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    regarde moi, assise dans l'ombre
    On peut tout cacher sous un sourire. Oui, parce que derrière ce geste anodin, symbole même d'une joie de vivre illusoire peut se cacher les blessures les plus béantes. La plupart des gens ne vont pas au delà de cette façade, de ce masque pourtant empli de faux-semblants. Au fond, un sourire n'est rien de plus qu'un magnifique mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias E. Gray

Tσъу ×× Fondateur
Playmate à gros kiki.


Tobias E. Gray

⚡ PAPERS : 979
⚡ POINTS : 294
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 10:22

    NIARF UN ROB PATTZ
    Il nous faudra un lien de la mort, surtout qu'on est dans la même spécialisation !
    Bonne chance pour ta fiche
    Si tu as des questions, n'hésite pas !
    Et puis, j'ai hâte de voir ton amie Smile !
    Merci de ton inscription beau petit chaton rondouillard ! (je suis très fière du nom des équipes de Quidditch...)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 10:56

    Merci beaucoup vous tous.
    Si j'ai des questions, je n'hésite pas.

    Ce sera avec plaisir pour le lien Tobias. Beau petit chaton rondouillard ? Bonne imagination !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias E. Gray

Tσъу ×× Fondateur
Playmate à gros kiki.


Tobias E. Gray

⚡ PAPERS : 979
⚡ POINTS : 294
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 10:58

C'est en fête, en fonction des noms des équipes de Quidditch que j'ai donné XD
C'est culte dans le staff : http://firewhiskey.1fr1.net/t19-quidditch-attention-sport-dangereux

Pas de soucis et good luck pour ta fichette

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 11:01

    Mais on n'est pas rondouillard. J'aime bien les piafs hargneux. C'est bien trouvé en tout cas.

    Merci. J'avance, j'avance. (8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyä L. Merwyn

Métaphore ♕ Fonda
Méfaits accomplis ღ


Freyä L. Merwyn

⚡ PAPERS : 427
⚡ POINTS : 56
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 11:13

Bonjour & bienvenue ! mdr

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    Je suis le maître de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme ♣️
    La liberté n'induit pas l'égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes.


Parce que le CBA roxe sa maman ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 11:30

    Bonjour et merci.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    the whole day through, just an old sweet song ; song of you comes as sweet and clear as moonlight through the pines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose H. Weasley

GRYFFINDOR ⚡ sixième année
shallow admin ღ


Rose H. Weasley

⚡ PAPERS : 482
⚡ POINTS : 135
⚡ ICI DEPUIS : 20/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 12:43

    Eathenial L. Woodhouse a écrit:
      Mais on n'est pas rondouillard. J'aime bien les piafs hargneux. C'est bien trouvé en tout cas.

    +100000 Smile

    Bienvenue, ce que j'adorais Rob en Cedric diggory ! J'ai recommencé à l'aimer avec Remember me I love you
    Bon courage pour ta fiche mon petit !


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


ROSE H. WEASLEY △ I WAS YOUNGER THEN
i had nothing to spend but time on you but it made me love more. Do what you said the words she said left out over unto the sky where i'll soon fly and he took the time to believe in to believe in what he said.. And he made me love he made me love he made me love more. Rose & Scorpius ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 12:59

    Oui, il était trop bien en Cédric, mais il sera bien en Eathenial.
    Merci beaucoup. (8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose H. Weasley

GRYFFINDOR ⚡ sixième année
shallow admin ღ


Rose H. Weasley

⚡ PAPERS : 482
⚡ POINTS : 135
⚡ ICI DEPUIS : 20/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 13:03

De rien Smile
Gardes moi un lien bien au chaud Wink

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


ROSE H. WEASLEY △ I WAS YOUNGER THEN
i had nothing to spend but time on you but it made me love more. Do what you said the words she said left out over unto the sky where i'll soon fly and he took the time to believe in to believe in what he said.. And he made me love he made me love he made me love more. Rose & Scorpius ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias E. Gray

Tσъу ×× Fondateur
Playmate à gros kiki.


Tobias E. Gray

⚡ PAPERS : 979
⚡ POINTS : 294
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 13:17

    Moi en fait, ce n'est pas les acteurs que je n'ai pas aimé dans Twilight, c'est l'histoire, les films, autant que les livres !
    En Cedric, il était GREAT et dans Remember me, MIAM ♥️ comment j'ai adoré ce film !
    Bref, je stop le flood...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 13:23

    Ton lien est au chaud, Rose. What a Face

    Exactement Tobias. Kristen est extraordinaire dans tous ses films même quand elle était encore une gamine, et Robert aussi. Il faut pas s'étonner de la médiocrité des acteurs dans Twilight, mais plutôt de l'histoire. Rien qu'un lisant les résumés des livres, on voit bien que c'est de la niaiserie pure. Laughing

    Je crois que je n'ai rien oublié. Very Happy J'ai terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias E. Gray

Tσъу ×× Fondateur
Playmate à gros kiki.


Tobias E. Gray

⚡ PAPERS : 979
⚡ POINTS : 294
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 14:27

    HAN
    Alors déjà, le passage de la lettre est vraiment touchant !
    J'ai adoré, comme tout le reste de ta fiche Smile !
    Je te dis un grand bravo. C'est vraiment très très bien écrit. Facile à lire, touchant, comme j'aime ! Eathenial est un personnage très intéressant et il nous faut vraiment un lien !
    Sur ce, je te valide ! Bienvenue donc chez les CHATONS RONDOUILLARDS !

    Alors, petit plus du forum, tu n'as accès uniquement qu'à ta salle commune Wink sauf si dans un rp, on t'invite dans une autre, sinon, tu ne peux pas !

    De plus, si jamais tu désires un don particulier ou autre, rendez-vous ici LIEN LIEN et sinon, je t'invite à poster tes relations, ton journal (dont je vais faire l'explication directement après) et tes rps !

    Si tu as des questions, n'hésite pas !

    Ps : T'ES MA PREMIERE VALIDATION

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 14:32

    Trop de compliments.
    Merci beaucoup, c'est un personnage qui me tient bien à cœur et que j'ai en tête depuis un moment alors ça fait plaisir qu'il plaise.

    JE SUIS UN CHATON RONDOUILLARD.
    Merci encore, je m'attèle à toutes ces fiches !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    the whole day through, just an old sweet song ; song of you comes as sweet and clear as moonlight through the pines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias E. Gray

Tσъу ×× Fondateur
Playmate à gros kiki.


Tobias E. Gray

⚡ PAPERS : 979
⚡ POINTS : 294
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   Mar 28 Juin - 14:34

    C'est sincère
    J'ai vraiment adoré ta fiche !
    N'oublie pas non plus de recenser ton avatar Wink !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.   

Revenir en haut Aller en bas
 
THENIAL ⚡ whatever you do will be insignificant.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA CEREMONIE :: PLATEFORM 9 ¾ :: TO LONDON FROM HOGWARTS !-
Sauter vers: