AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUVEAU DESIGN + d'infos ici ♥️
GRAND TRI par rapport au rescencement et au trop-pleins de membres inactifs.
Si vous avez été supprimé par erreur vos fiches ne sont pas supprimés, ré-inscrivez !
Les maisons Serdaigles et Serpentards sont a privilégier !

Partagez | 
 

 SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left

Aller en bas 
AuteurMessage
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 14:58

Sara-Elizabeth Caliban

Ft Emilie de Ravin⚡
ÂGE ⚡ 17 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE ⚡ Londres il y a dix sept ans MAISON ⚡ Gryffondor NATIONALITÉ ⚡ Anglaise STATUT SOCIAL ⚡ classe "moyenne" est un bien grand mot mais soit ANNEE D'ÉTUDE ⚡ septième années PATRONUS ⚡ un énorme chien/loup SANG ⚡ pure, sorcière à part entière apparemment ÉTUDES ATTENDUES ⚡ Préparation encadrée et renforcée au métier de la défense du monde magique → Infiltration en milieu hostile/moldu CREDIT ⚡ tumblr, bazzart


Ton histoire extraordinaire.

DIX NEUF ANS PLUS TOT
Aujourd’hui le manoir ne bruissait pas des activités quotidiennes d’une demeure de sorcier, il n’y avait ni explosion pétaradante provenant de la chambre du nouveau-née, ni bruissement léger de plume dans la chambre de la maitresse de maison et mère de la famille. Un silence religieux semblait planer au-dessus de l’immense demeure aux murs couleurs de suie. Le bébé ne pleurait pas, les yeux grands ouverts dans son lit à haut barreaux l’enfant n’émettait pas un son, fixant silencieusement le plafond de ses grands yeux clairs conscient que quelque chose se passait. Un craquement sonore retentit à l’étage inférieur, troublant la chape silencieuse qui enveloppait la maison. Dans le salon Cyrielle McWarenth se redressa pour se précipiter dans le hall du manoir. Elle eut juste le temps de voir le visage de son mari couvert de sang, de suie et de poussière avant qu’il ne s’effondre sur le sol. Elle se jeta à ses pieds, apeurée. Elle attendait depuis des heures son retour, la nouvelle d’une victoire. Elle avait guetté le craquement caractéristique d’un transplanage depuis son départ. Elle essuya d’une main tremblante son visage couvert de sang séché, Devlin posa sur sa femme un regard vide et désespéré.

« Le Seigneur des Ténèbres est mort. » Souffla-t-il d’une voix tremblante. « Harry Potter a vaincu le Seigneur des Ténèbres. » Les pleures de l’enfant déchirèrent alors le silence de mort qui flottait entre les murs sinistres du manoir. Ainsi fut scellée l’allégeance de Thomas McWarenth à la cause de ses parents, par ses simples cris qui déchirèrent l’épais silence qui entourait le manoir. « IL est mort. Je l’ai vu. » Le teint de porcelaine de Cyrielle devint soudainement livide.
« Il reviendra, il est déjà revenu. » Trouva-t-elle la force d’articuler en contemplant l’avant-bras de son mari sur lequel le tatouage de la marque des ténèbres avait presque disparut, se fondant dans la blancheur de sa peau. Elle secoua la tête, hagarde. Impossible. IL ne pouvait pas être mort. C’était impossible. Tous leurs rêves, leurs espoirs, le retour des sangs purs à leur véritable place, tout ce pourquoi ils s’étaient battu en secret pendant dix-sept ans, réduit à néant par un adolescent, une fois de plus ?
« IL est mort Cyrielle, il n’y a plus d’espoir, déjà le ministère a envoyé des Aurores à la poursuite des Mangemort connus. Il faut nous cacher, personne ne m’a vu. Personne ne sait ce que je suis. Il faut… s’intégrer. Nous sommes condamnés à nous éteindre. »


DIX ANS PLUS TOT
« Tommy où est-ce que t’es ? Il fait froid, il neige… Tommy ? » Cria la petite fille blonde en tournant sur elle-même au milieu d’une forêt froide et inhospitalière un après-midi d’hiver. La neige qui avait commencé à tomber sur la périphérie de Londres depuis quelques minutes avait recouvert les traces des deux jeunes enfants dans la neige, Sara-Elizabeth McWarenth venait tout juste d’avoir sept ans et comme toutes les petits sorciers de cet âge, elle n’était encore qu’une enfant aux peurs simples et irrationnels. La forêt la nuit, source d’angoisse, la peur de s’être perdu, d’avoir perdu Thomas. Elle n’avait pas conscience d’être observé, de la mauvaise farce que lui jouait une fois de plus son frère, elle cherchait simplement à jouer avec lui, à être proche de lui. Elle n’était qu’une petite fille innocente, naïve à la recherche d’amour et d’attention. Elle n’avait pas conscience que Thomas n’était pas comme elle, qu’il considérait cette gamine collante et dégoulinante de niaiserie comme un poids. Lorsqu’elle avait voulu le suivre alors qu’il allait rejoindre ses amis, il avait voulu lui donner une leçon, la perdre en forêt, il attendrait qu’elle pleure, qu’elle supplie et ensuite il la ramènerait avant d’aller rejoindre ses amis de Poudlard dans le village tout proche. Des bruits de cavalcade tout près alertèrent la fillette qui se mit à sangloter en appelant son frère. Elle leva les yeux vers la lune pleine qui dispensait ses rayons argentée sur la neige. Elle recula lorsqu’elle aperçut un mouvement dans les fourées. Ses talons heurtèrent une pierre camouflée par la neige, l’enfant chuta lourdement sur le dos dans la neige. Thomas étouffa un rire et se prépara à aller la secourir tandis que la petite fille pleurait en se tâtant l’arrière de la tête, ses doigts étaient rougis par le sang. Elle sanglota plus fort encore en entendant une branche craquée tout près d’elle, des pas étouffés par la neige. « Tommy ? » Appela-t-elle une fois de plus en rampant à quatre pattes dans la direction des bruits de pas. « Tommy ? Je suis tom… » Elle ne put jamais finir sa phrase. Tout se passa si vite, Thomas McWarenth assista à l’attaque sans réagir, choqué. Il n’avait pas saisit le danger, il n’avait pas compris non plus ce qui se passait jusqu’à ce que sa sœur hurle de douleur. Le loup avait surgit du fourré, il ne ressemblait en rien à un loup ordinaire, plus grands, plus large, il se déplaçait étrangement, et la folie ainsi que l’intelligence brillait dans ses yeux. Ce n’était pas un loup ordinaire qui roula sur le corps de l’enfant et planta ses crocs dans sa gorge, tout près de l’aorte. Elle ne dut son salut qu’à l’intervention de ses pouvoirs de sorcière. Elle qui jusque-là n’avait jamais manifestée la moindre prédisposition à la magie. L’instinct de survie poussa ses talents à se manifester, le loup fut éjecter à plusieurs mettre, heurtant violemment un arbre enneigée, la cime déversa sur lui une avalanche de poudreuse déposées sur ses branches depuis plusieurs jours. L’enfant convulsa de longues secondes, la vie s’écoulant d’elle par sa blessure à la gorge, une tâche vermillon se déployait autour d’elle, la neige virant au carmin. Elle aperçut son frère, baguette à la main, sa vision se tâcha de milliers de petits points noirs et les ténèbres l’engloutirent.

(…)

Sainte-Mangouste. Le meilleur hôpital de soin pour blessures magiques. Une enfant de sept ans remplissait à peine un quart d’un lit d’hôpital, son teint d’ordinaire laiteux semblait cadavérique, sa silhouette recouverte par le drap blanc et l’épaisse couverture de laine orange la rendait plus frêle et pâle encore. Un impressionnant bandage courrait sur sa gorge, des potions lui étaient administrées toutes les heures. L’équipe médicale espérait encore. Elle était si jeune. Son corps ne supporterait pas à la première transformation. Plus encore la petite n’avait pas reçu de visite, pas depuis que son frère leurs avaient racontés, aux soigneurs et à ses parents, l’histoire de l’attaque. Elle était seule. Elle serait seule à son réveil, à n’en point douter. Des sangs purs, une abomination de laisser son enfant seule face à pareil épreuve. Alors que la guérisseuse administrait à l’enfant une potion censé la garder endormie quelques heures, une couple qui avait tout de moldu se présentèrent devant la vitrine d’un magasin « fermé pour rénovation », Purge & Pionce Ltd. Main dans la main, l’étrange couple traversa la vitrine sans se faire remarquer des piétons. La salle d’accueil de l’hôpital Sainte-Mangouste bruissait d’activité et de grouillait de malade malgré l’heure tardive. L’homme vêtu d’un costume de bonne facture, son chapeau melon et sa canne dans une main s’avança d’une démarche gracieuse de danseur jusqu’au comptoir d’accueil et annonça le but de sa visite, sa femme et lui venaient visiter leur petite fille, Sara-Elizabeth McWarenth. C’est sur le sourire chaleureux de ses deux charmants inconnus que Sarabeth ouvrit les yeux le dernier jour du mois de décembre alors que la nouvelle année contemplait la mort des jours qui l’avaient précédée. Une nouvelle vie commençait, elle n’était plus digne d’être une McWarenth. A sept ans venait de prendre fin son existence insouciante d’enfant. Rejetée par les siens, accueillit par des grands parents dont elle ignorait jusqu’à l’existence, Sara-Elizabeth Caliban allait enfin comprendre ce qu’était une famille. Bien que pour l’instant elle n’était qu’une enfant qui réclamait sa maman tout en sachant que plus jamais elle ne verrait sa mère.


SEPT ANS PLUS TOT
Elle souffrait, chaque os de son corps était douloureux, chaque nerfs vibrait, tendu à l’extrême tandis que ses os raccourcissaient, que ses muscles retrouvaient leur taille normale, que son corps entamait le processus inverse de mutation. La nuit était passée, le soleil se levait et les cris de douleur de Sara-Elizabeth troublaient le silence paisible de l’aurore. Les murs de la cave n’étaient pas suffisamment épais pour étouffer ses plaintes aux oreilles de ses grands-parents. Assit à la table de la cuisine Elizabeth tenait serrée entre les siennes les mains d’Edward. Chaque fois ils souffraient avec elle, impuissant à soulager son mal. Lorsque des sanglots leurs parvinrent, Elizabeth essuya les larmes qui s’étaient attardés dans les rides de son visage et se leva.

« Je m’occupe d’elle. » Souffla-t-elle avec un pauvre sourire tremblant. Onze ans. Sarabeth allait avoir onze ans, cinq ans et la mutation la faisait toujours souffrir autant malgré la potion. « Prépare du Jus de Citrouille, elle sera heureuse que le petit déjeuner se déroule normalement une fois de plus. » Elle ouvrit la lourde porte en bois, déverrouillant chaine et entrave avant de descendre avec précaution l’escalier de pierre. Elle reposait nue sur le sol en dalle épaisse de la cave, recroquevillée l’adolescente sanglotait. Elizabeth déposa sur son corps dénudé l’épaisse couverture qu’elle avait prise avec elle et s’installa près de la jeune fille, Sarabeth se jeta presque aussitôt dans ses bras, cherchant réconfort, apaisement dans les bras de celle qui était sa mère d’adoption.
« Je suis un monstre… Un monstre » Souffla la jeune femme entre deux sanglots. « Je le sens dans mes veines, à chaque minutes, l’envie de tuer, la colère… je le sens en moi. Je ne mérite pas de vivre. »
« Sara-Elizabeth Caliban, je t’interdis de dire que tu ne mérites pas de vivre ! » Répliqua sèchement la vieille femme en la repoussant pour la forcer à la regarder. « Tu es la personne la plus douce, la plus honnête, la plus courageuse et la plus fidèle qu’il m’ait été donné de rencontrer. Il y a de la douceur et de la bonté dans ton cœur, dans ton âme. Tu n’es pas un monstre. Tu es toi. Tu es unique. Cette épreuve te rend plus humaine encore que la plus part des gens. Ce ne sont pas ce que nous sommes qui fait de nous l’être que nous voulons, ce sont nos choix, pas nos capacités. Tu pourrais choisir de vivre en liberté ta transformation, de prendre le risque de mordre quelqu’un, tu es trop altruiste pour cela, tu préfères t’attacher, prendre ta potion et rester enfermer dans cette cave plutôt que de céder à ta nature. Sarabeth, tu n’es pas un monstre. Tu es l’être le plus généreux qui soit, tu sacrifierais ta vie plutôt que de transmettre ton fardeau. » Souffla la vieille dame en lui caressant tendrement les cheveux.
« J’ai tellement mal grand-mère. » Sanglota la jeune fille.
« Je sais ma chérie. Je sais. » Elle aurait tellement aimé pouvoir prendre cette souffrance en elle. Elle revoyait encore l’enfant de sept ans se transformer pour la première fois, survivre à l’accélération des battements de son cœur, à la transformation de ses membres, elle entendait encore ses cris, ses pleurs, ses gémissements, ses yeux fous. Oui, elle aurait aimé pouvoir lui épargner cela. Elle espérait simplement qu’un jour Sarabeth trouverait quelqu’un pour prendre une partie de ce fardeau et l’aider à s’épanouir sans constamment se rabaisser.


SIX ANS PLUS TOT
« Paradoxalement on peut dire que la morsure est ce qui m’est arrivée de mieux dans la vie. Certes se transformer à la pleine lune n’est pas une épreuve à laquelle je me soumets en sifflotant mais grâce à elle j’ai échappé à cette famille… » Ecrivit-elle à sa grand-mère. « Serpentard, ils sont tous les deux à Serpentard, je sais ce que tu vas me dire Grand-mère, Serpentard est une maison comme une autre, de grands hommes sont allés à Serpentard, y compris Severus Rogue, mais il y a quelque chose de malsain chez eux. Chez mes frères enfin si on peut parler d’eux ainsi… » D’une main elle caressa la chouette qui piaffait d’impatience à côté d’elle. « Doucement Luna j’ai presque finit, je sais que les gâteau de grand-père te manques, mais tu attendras, il ne t’en récompensera que plus. » Murmura-t-elle à la chouette qui lui mordilla affectueusement le doigt. Assise sur les marches menant au parc elle écrivait comme toutes les semaines sa lettre à sa grand-mère, un petit rituel qui lui permettait de coucher ses impressions sur cet endroit qu’elle appréciait de plus en plus et qu’elle découvrait avec émerveillement. Elle avait croisé Tommy, enfin Thomas, le matin même, il sortait de son cours de potion, elle se rendait au sien. Il l’avait heurté, l’expédient au sol et avec un petit sourire mauvais s’était éloigné sans un mot. Elle savait qu’en rentrant à Poudlard elle serait amené à croiser les membres de sa « famille » dont elle ne gardait qu’un très vague souvenir, les « crises » de mutation avaient effacés la plus part des souvenirs liés à avant l’attaque, mais n’avait pas effacées la douleur de l’abandon. « C’est un peu comme vivre un rêve, je me souviens de Thomas comme de Tommy, et ce jeune homme… son regard me glace grand-mère, comme si j’étais une tâche de bout dérangeante sur sa chaussure, pourtant lors de la répartition j’ai sentis son regard peser sur moi, intrigué pas dédaigneux. Je ne comprends pas, je n’ai rien fait pour mériter ce mépris, je n’ai pas… » Sa plume dérapa sur le parchemin lorsqu’une main retira prestement le bout de papier des mains de la jeune fille. Elle sursauta, surprise et inquiète en découvrant le visage de Thomas qui la surplombait.

« Alors la louve, on raconte ses petites amourettes de collégienne à papa et maman ? Suis-je bête, tu n’as pas de famille ! » La colère enfla dans la poitrine de l’adolescente, lourde de toute la frustration, de l’animosité qui avaient grandis en elle durant toutes ses années.
« Rends là moi ! » Souffla-t-elle alors que l’appelle du sang résonnait dans ses oreilles en un grondement furieux.
« Où alors quoi ? Tu vas me dénoncer ? » Se moqua-t-il en maintenant la feuille à une hauteur qu’elle ne pouvait pas atteindre. « Awhooouuuu » Il imita le loup lorsqu’elle lui expédia un coup de pied qui ne le fit même pas tressaillir. « Qui te croiras toi, la sang souillée ? Personne ! Parce que si quelqu’un savait qui tu étais réellement, tu serais obligé de quitter cette école ! » Il y avait tant de haine dans sa voix, tant de dégoût dans ses yeux que Sarabeth resta bouche bée face à cette menace.
« Tu n’oserais pas. » Murmura-t-elle soudainement apeurée. Elle n’était qu’une fille ordinaire dans cette école, personne ne savait, elle pouvait se mêler aux autres, sortir enfin de chez elle sans crainte, elle était inoffensive, elle ne ferrait de mal à personne.
« Tu n’es personne pour moi. » Répliqua-t-il hargneusement en lui jetant sa lettre froissée en une boule au visage. « Mais je crois que je vais pour l’instant garder l’information pour moi. Te voir paniquer à chaque fois que je m’adresserais à quelqu’un … Oui ça c’est une punition adéquate pour avoir osé venir ici. » La boule de papier serrée au creux de son poing elle s’éloigna en courant, bouleversée, le rire de son frère la poursuivant jusque dans le château. Alors, elle trouva refuge là où elle s’était toujours sentie chez elle, au milieu des livres. Elle qui avait effectué sa scolarité à la maison durant des années, entourée de la bibliothèque de ses grands-parents. Les livres étaient sa solution pour se rassurer. Le hasard voulut que ce jour-là, elle rencontre Eathenial Woodhouse alors que les larmes de colère séchaient encore sur ses joues. Une rencontre qui bouleversa sa vie.





Dernière édition par Sara-Elizabeth Caliban le Dim 24 Juil - 22:59, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 14:58

ton super rp !


Relationships are mysterious. We doubt the positive qualities in others, seldom the negative. You will say to your partner: do you really love me? Are you sure you love me? You will ask this a dozen times and drive the person nuts. But you never ask: are you really mad at me? Are you sure you’re angry? When someone is angry, you don’t doubt it for a moment. Yet the reverse should be true. We should doubt the negative in life, and have faith in the positive.


Ridicule, ne soit pas ridicule

Il n’y avait personne d’autre, c’était ce qu’il m’avait promis, il n’y avait personne d’autre. J’étais ridicule de penser qu’il puisse en avoir une autre. Alors pourquoi me quittait-il ? Allongée dans son lit dans le dortoir vide d’une quelconque autre présence que la sienne à cette heure de la journée où toutes les septièmes années assistaient au cours de métamorphose, Sarabeth pansait les plaies de son cœur, de son âme. Il était partit. Il avait simplement tourné les talons, comme si c’était la chose la plus naturelle au monde, comme s’il n’y avait jamais rien eu entre eux, comme si elle n’existait plus. Elle ferma ses grands yeux clairs, faisant barrage aux larmes qui montaient à ses paupières tandis qu’elle revoyait son visage, ses yeux, ses mains tendus en signe de défense devant lui. Comme si elle n’était rien, qu’une fille comme une autre. Cette distance entre eux, ce « ne soit pas ridicule ». Elle aurait dû savoir que cela arriverait. Elle n’était pas digne d’être aimée, elle ne pouvait pas être aimée, peut-être était-ce mieux qu’il s’en aille dès maintenant, qu’elle ne voit pas l’horreur et la répulsion dans ses yeux. En un réflexe instinctif elle referma ses bras de chaque côté de sa poitrine tentant de contenir sa douleur à l’intérieur de son corps, se repliant sur elle-même pour faire face à la souffrance qui explosait en elle. Elle se surprit alors à désirer retrouver l’état de loup, pour ne plus souffrir, simplement ressentir ce qui se passait autour d’elle, retrouver l’état sauvage qui apportait l’oubli. Elle souhaita de toutes ses forces ne plus être elle-même, elle souhaita souffrir physiquement pour oublier la douleur de son cœur brisé. Elle lui avait fait confiance, elle lui avait tout donné, son cœur, son âme, les clés de sa vie. Elle lui avait parlé de ses grands-parents, de sa famille qui l’avait laissée à leurs soins parce qu’ils ne l’aimaient pas assez pour s’occuper d’elle, elle lui avait confié ses peurs, ses doutes, elle avait offert à Eathenial tout ce qu’elle avait en elle, son amour, sa fidélité, sa compréhension. Tout. Il avait tout prit. Il s’était emparé de tout ce qui faisait d’elle, elle-même, il lui était devenu indispensable. Elle respirait, vivait et aimait pour lui. Elle se sentait seule, perdue, blessée, elle n’était plus elle-même, il avait pris une part de ce qu’elle était et avait détruit le reste avant de la quitter. Ravagée. Il avait fait le siège de leur amitié, il l’avait séduite, il était entrée dans son cœur en général victorieux, puis il avait tout pillé et avait laissé qu’un champ de ruines derrière lui. Le visage enfuit dans son oreiller elle poussa un cri proche de celui d’un animal blessé à mort, le visage ruisselant de larmes, incapable de gérer cette douleur qui lui labourait le cœur. Elle cria encore et encore, cherchant a expulsé ce mal qui la rongeait, mais la douleur ne s’atténuait pas. Elle le revoyait, elle revoyait la séparation inscrite dans ses yeux, cette décision qu’il avait prise seul, las d’elle, de son amour, de l’attente peut être ? Elle ne s’était pas donné à lui, elle avait eu peur que ses instincts de loup garou prenne le dessus sur elle, elle avait voulu s’accorder du temps, elle avait voulu apprendre à maitriser son cœur quand il l’embrassait, caressait son dos, ses cheveux, sa bouche de la sienne. Il n’avait pas tout prit mais il avait pris l’essence de son être. Elle se sentait incapable de se lever et de reprendre sa vie là comme si rien n’avait existé, incapable d’être son amie après avoir désirée de toutes ses forces être son amante, incapable de rester dans la même pièce que lui, de le voir avec d’autres femmes. Elle n’avait plus de forces en elle. Pantelante, à court de larmes elle roula sur le flanc lorsque quelques heures, ou bien était-ce des jours plus tard, la porte du dortoir s’ouvrit. Elle voulait être seule. Les rideaux de son lit l’isolaient du reste de la pièce, les rires de ses camarades, leurs commentaires sur les cours, les garçons, tout cela ne l’atteignait pas. Elle ne réagissait plus à rien, compagne silencieuse de sa douleur. Avoir le cœur briser jamais l’expression ne lui avait semblé aussi adéquate pour désigner ce qu’elle ressentait, brisée.

« Sarabeth ? » Une voix timide au pied de son lit. « Tu ne viens pas dîner ? » Une de ses camarades de Gryffondor, Sarabeth ne répondit pas. Alors que les filles s’éloignaient en direction de la porte des murmurés lui parvinrent.
« Eath l’a quitté. » Souffla l’une d’entre elle aux autres. « Je l’ai su par Mimi de Pouffsouffle, elle l’a vu courir en direction du dortoir après une dispute. Elle pleurait. »
« La pauvre. » Soupira une autre. « En plus ils sont dans la même maison… »
« Il doit y avoir une autre fille. Sarabeth l’aimait pourtant… »

Oui, elle l’aimait. Et c’était cela qui faisait si mal. Jamais elle ne lui pardonnerait ce qu’il avait fait jamais.







. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





Dernière édition par Sara-Elizabeth Caliban le Dim 24 Juil - 23:59, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 14:59

toi derrière l'écran


PSEUDO ⚡ Pollux ou Pow ÂGE ⚡ 21ans DISPONIBILITE ⚡ 6/7 diront nous TON AVIS SUR F.W ⚡ Je le trouve splendide et original COMMENT AS-TU DÉCOUVERT F.W ⚡ par un lien sur bazzart dans une signature AUTRE CHOSE ⚡ je risque de mettre un peu de temps à faire ma fiche, je me suis remise au boulot, je sais pas ce que sont des vacances en réalité UN DERNIER MOT ⚡ je vais le scalper, il m'a quitté !



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .





Dernière édition par Sara-Elizabeth Caliban le Jeu 4 Aoû - 6:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie McArthur

Billie ♥ She can turn herself into a bitch

Billie McArthur

⚡ PAPERS : 399
⚡ POINTS : 57
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:13

    C'est mon Eathounouchet qui va être content. Il attendais impatiemment qu'on le prenne son scénario, qui gère la fougère soit dit au passage. Donc tu as fait un excellent choix et il me faudra absolument un lien avec toi.

    Enfin tout cela pour te souhaiter la bienvenue chez les fous et surtout bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose H. Weasley

GRYFFINDOR ⚡ sixième année
shallow admin ღ


Rose H. Weasley

⚡ PAPERS : 482
⚡ POINTS : 135
⚡ ICI DEPUIS : 20/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:14

    SARA !!!! I love you
    Eath va avoir le plaisir de sa vie, il voulait trop sa jolie blondinette
    Bon courage pour ta fiche, comme je t'ai dis, tu as du temps devant toi
    En tout cas, ti tu as la moindre question, notre staff est là pour toi
    BIENVENUE ma belle !
    Je vais adorer te detester (aa)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


ROSE H. WEASLEY △ I WAS YOUNGER THEN
i had nothing to spend but time on you but it made me love more. Do what you said the words she said left out over unto the sky where i'll soon fly and he took the time to believe in to believe in what he said.. And he made me love he made me love he made me love more. Rose & Scorpius ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:17

    Merci à tous ! alala faut que tu me racontes pourquoi on se déteste, moi avec la fille d'un Weasley ? SNIFFFFF
    Si j'ai la moindre question je vous mpouille. Tiens j'en ai une là, je sais pas si c'est normal ou pas, je suis sous Google Chrome et en fait y'a pas l'espèce de flèche minuscule pour accéder aux derniers messages poster dans un sujet l'espèce de truc comme ça -> a coté du nom du joueur. Normal ou anormal ? XD

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:19

    Vous me faîtes passer pour le mec trop obsédé qui guettait l'arrivée de son scénario dès qu'il se connectait sur le forum. Rolling Eyes Et, en réalité, c'est exactement comme ça que ça se passait. (a) Je vais arrêter de vous saouler sur la CB, il faut que vous fêtiez ça.

    Merci encore à toi d'avoir pris le temps de lire mon scénario et, surtout, d'avoir craqué. I love you Prends ton temps pour ta fiche si tu en as besoin. Je bosse aussi à côté, alors je comprends tout à fait. Very Happy

    Bref, bienvenue. J'oubliais le plus important.
    Si tu as besoin de quoi que ce soit - MP.

    Pour ta question, c'est normal. Ça m'a perturbé aussi au début, mais on s'y fait. -->[]
    Sinon, pour la fille Weasley... C'est qu'elle m'aime et elle veut pas trop me partager. Mais t'inquiète. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ted H. Lupin

Ted H. Lupin

⚡ PAPERS : 131
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 20/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:19

Bienvenue parmi nous I love you
Très bon choix de perso., Eath doit être le plus heureux des hommes, hihi.
Bonne chance pour ta fiche et surtout, amuse-toi bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie McArthur

Billie ♥ She can turn herself into a bitch

Billie McArthur

⚡ PAPERS : 399
⚡ POINTS : 57
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:20

    Rose te déteste car maintenant que tu est là, elle ne va plus pouvoir s'amuser avec Eath et devoir reprendre son Scorpilateur. *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose H. Weasley

GRYFFINDOR ⚡ sixième année
shallow admin ღ


Rose H. Weasley

⚡ PAPERS : 482
⚡ POINTS : 135
⚡ ICI DEPUIS : 20/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:23

    Eathenial L. Woodhouse a écrit:
      Vous me faîtes passer pour le mec trop obsédé qui guettait l'arrivée de son scénario dès qu'il se connectait sur le forum. Rolling Eyes Et, en réalité, c'est exactement comme ça que ça se passait. (a) Je vais arrêter de vous saouler sur la CB, il faut que vous fêtiez ça.

      Pour ta question, c'est normal. Ça m'a perturbé aussi au début, mais on s'y fait. -->[]
      Sinon, pour la fille Weasley... C'est qu'elle m'aime et elle veut pas trop me partager. Mais t'inquiète. Arrow

    Tu nous soules pas sur la cb mon eath, t'inquiète I love you
    Moi on me fait passer pour un catin

    Prends pas tes rêves pour des réalités Woodhouse, tu m'aimes, et tu es mon esclave (oupas)

    Billie McArthur a écrit:
    Rose te déteste car maintenant que tu est là, elle ne va plus pouvoir s'amuser avec Eath et devoir reprendre son Scorpilateur. *sort*

    Billie, attention à ton fils, tu risques de chuter dans l'escalier principal

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


ROSE H. WEASLEY △ I WAS YOUNGER THEN
i had nothing to spend but time on you but it made me love more. Do what you said the words she said left out over unto the sky where i'll soon fly and he took the time to believe in to believe in what he said.. And he made me love he made me love he made me love more. Rose & Scorpius ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:24

Eathenial L. Woodhouse a écrit:
    Vous me faîtes passer pour le mec trop obsédé qui guettait l'arrivée de son scénario dès qu'il se connectait sur le forum. Rolling Eyes Et, en réalité, c'est exactement comme ça que ça se passait. (a) Je vais arrêter de vous saouler sur la CB, il faut que vous fêtiez ça.

    Merci encore à toi d'avoir pris le temps de lire mon scénario et, surtout, d'avoir craqué. I love you Prends ton temps pour ta fiche si tu en as besoin. Je bosse aussi à côté, alors je comprends tout à fait. Very Happy

    Bref, bienvenue. J'oubliais le plus important.
    Si tu as besoin de quoi que ce soit - MP.

    Pour ta question, c'est normal. Ça m'a perturbé aussi au début, mais on s'y fait. -->[]
    Sinon, pour la fille Weasley... C'est qu'elle m'aime et elle veut pas trop me partager. Mais t'inquiète. Arrow

J'aime me sentir désirée ! Bon faut aussi savoir que ce que j'écris en général dans une fiche est fouillée et travaillée, par exemple le patronus n'est pas choisie au hasard, tout comme le nom de famille, donc ça me prends des plombes parfois xD

Ouais bah en même temps, on a rompu donc elle peut m'aimer pour le moment, enfin TU as rompus

Je vais t'avouer un truc, tes chevilles vont exploser, j'ai lu QUE ton scénario après avoir fait le tour du contexte

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie McArthur

Billie ♥ She can turn herself into a bitch

Billie McArthur

⚡ PAPERS : 399
⚡ POINTS : 57
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:27

    Désolée de souillée ta fiche Sarabeth, mais ROSIE, pas touche à la femme enceinte. Sinon ton rôle de marraine, tu te le met où je pense. Nah !!

    En tout cas, si tu veux en faire baver à Eath pour la rupture, Billie t'aidera, elle lui fera rentrer du plomb dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:31

Sara-Elizabeth Caliban a écrit:
J'aime me sentir désirée ! Bon faut aussi savoir que ce que j'écris en général dans une fiche est fouillée et travaillée, par exemple le patronus n'est pas choisie au hasard, tout comme le nom de famille, donc ça me prends des plombes parfois xD

Ouais bah en même temps, on a rompu donc elle peut m'aimer pour le moment, enfin TU as rompus

Je vais t'avouer un truc, tes chevilles vont exploser, j'ai lu QUE ton scénario après avoir fait le tour du contexte

Oh, c'est super si tu fais attention aux moindres détails.
En plus, j'ai gagné le jackpot ? J'ai bien fait d'attendre alors.

Ouais, bon. Rolling Eyes J'ai rompu mais c'est un acte facilement remédiable - enfin, pas trop facilement non plus.

Sérieusement ? Eh bien, c'est trop gentil. I love you Mais ouais, en effet, mes chevilles et ma tête gonflent. Je suis flatté. Quand la précédente l'a lâché, je me suis remis en question ; je me suis demandé s'il était pas trop banal. Alors ça me fait du bien. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:35

Je me tatais à lire la fiche de l'ancienne mais en même temps je veux pas être influencée par une autre donc non, par contre je vais avoir avec toi une discussion sérieuse sur Sarabeth et sa petite vie ! Faut que je relise le scénario et je me lance

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:38

Oui, je te conseille de la lire après t'en être fait ton idée, plutôt, si tu le veux vraiment. Enfin, moi je sais que ça m'influence tout le temps quand je lis les écrits des autres avant de faire le mien.

Mais je suis un garçon influençable, tout le monde le sait... (a)

Pose toutes les questions que tu veux. Sache quand même que je te laisse une grand marge d'appréciation. C'est ton personnage maintenant. Razz Il faut juste respecter le lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypso D. Gray

FÉE ஜ fonda
hate that i love you ❥


Calypso D. Gray

⚡ PAPERS : 725
⚡ POINTS : 107
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:44

Bienvenue belle blonde

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    regarde moi, assise dans l'ombre
    On peut tout cacher sous un sourire. Oui, parce que derrière ce geste anodin, symbole même d'une joie de vivre illusoire peut se cacher les blessures les plus béantes. La plupart des gens ne vont pas au delà de cette façade, de ce masque pourtant empli de faux-semblants. Au fond, un sourire n'est rien de plus qu'un magnifique mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:44

Oui enfin je viens de me rendre compte qu'on a eut le même genre d'idée en fait, sans lire ta fiche j'étais partie sur une chose presque identique, on va bien s'entendre je crois xD Une relation conflictuelle avec un proche xD

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 15:46

Ah, comme quoi ! On était fait pour se rencontrer. Laughing
Je viens de voir que tu avais Johnny Cash en signature en plus. J'adore cette chanson.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    the whole day through, just an old sweet song ; song of you comes as sweet and clear as moonlight through the pines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Landry S. Lawford

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Landry S. Lawford

⚡ PAPERS : 56
⚡ POINTS : 8
⚡ ICI DEPUIS : 10/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 17:07

    Et beh ça blablate ici (a) *La flemme de tout lire*. Toujours est-il que je te souhaite la bienvenue & bon courage pour la suite de ta fiche. =D Très bon choix d'avatar. I love you ( même si j'imagine tu n'as pas eu trop le choix comme c'est un scéna xD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Mégara Andrews
MégaraYou invading my mind
A. Mégara Andrews

⚡ PAPERS : 176
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 20/07/2011
⚡ AGE : 24

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 18:31

Oh Sara
Bienvenue ma belle et bonne chance pour ta ptite fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 20:41

    Merci à tous de votre accueil !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 21:09

    Merci ! James Severus Potter, miam xD

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sara-Elizabeth Caliban

Sara-Elizabeth Caliban

⚡ PAPERS : 61
⚡ POINTS : 10
⚡ ICI DEPUIS : 24/07/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Dim 24 Juil - 23:59

Ma fiche de présentation est terminée

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


Eathenial L. Woodhouse

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    Lun 25 Juil - 0:01

    Calme-toi ma jolie. Pas de miam.
    Je lis tout ça. (a)

    EDIT - Je ne pensais vraiment pas que je trouverais la perle rare mais tu es là. C'est magnifiquement bien écrit. J'adore de la première lettre jusqu'à la dernière. Le dernier RP me fait littéralement mal au cœur. On souffre avec elle tant tu as les mots justes pour tout décrire. Tu as une plume plus que remarquable. I love you En plus, tu as bien cerné Sara-Elizabeth.

    En tant que modérateur, je te valide. En tant que joueur d'Eathen, je te construis un temple. (a)
    N'hésite pas à te faire des scénarios, ta fiche de lien, ton journal, et tout le reste. Aussi, rejoins-nous dans la CB - déjà fait - et dans le flood. N'oublie pas de rescencer ton "don" de lycanthropie ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left    

Revenir en haut Aller en bas
 
SARA-ELISABETH ☾ you promise me to be the moon of my life, my sun and stars and then you left
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sarah Copaletti / Sara Sayo
» Marie du 57
» débriefing du 1er tournoi hell dorado Angevin
» [soule] match Castelnaudary - Albi
» offre d'animation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA CEREMONIE :: PLATEFORM 9 ¾ :: TO LONDON FROM HOGWARTS !-
Sauter vers: