AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUVEAU DESIGN + d'infos ici ♥️
GRAND TRI par rapport au rescencement et au trop-pleins de membres inactifs.
Si vous avez été supprimé par erreur vos fiches ne sont pas supprimés, ré-inscrivez !
Les maisons Serdaigles et Serpentards sont a privilégier !

Partagez | 
 

 C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.

Aller en bas 
AuteurMessage
C. Drucilla Heathcliff
SLYTHERIN9 ème année
we will all laugh at gilded butterflies.
C. Drucilla Heathcliff

⚡ PAPERS : 133
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Lun 11 Juil - 20:36

Crystal Drucilla Heathcliff

Ft Megan Lovely Fox ⚡
ÂGE ⚡ 19 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE ⚡ 16 juillet à Londres MAISON ⚡ Serpentard NATIONALITÉ ⚡ Anglaise STATUT SOCIAL ⚡ Célibataire ANNEE D'ÉTUDE ⚡ 9 ème année PATRONUS ⚡ Une chauve-souris SANG ⚡ Pur ÉTUDES ATTENDUES ⚡ écrire ici CREDIT ⚡ Trumblr


Ton histoire extraordinaire.


FIRST – Born for this.

■ Père ; Si peu présent dans la vie de Crystal est pourtant si important ! Monsieur Heathcliff est née à Londres. Descendant d'une longue lignée de sorciers de sang pur, il fût admis à l'âge de 11 ans à l'école de Poudlard dans la grande maison de salazard serpentard comme ses aïeuls par le passé. Il y fût préfet puis préfet en chef faisant la fierté de son père. Julian fût un garçon hautain, mesquin prêt à tout pour arriver à ses fins. Quelques années après avoir réussi avec brio ses aspics il entra au ministère comme directeur et devint l'un des serviteurs de Voldemort puis il épousa la jeune et redoutable Aileen Moore mangemorte elle aussi. Ensembles ils eurent deux enfants Aaron et Crystal. Si par son travail le père de Crystal restait peu présent pour celle-ci, Crys lui voue une admiration sans borne. Elle est prête à tout pour faire sa fierté. Il echappa de peu à Askaban à la chute de Voldemort.


■ Mère ; Abusé et désabusé, la mère de Miss Heathcliff est ce qu'on appelle une vipère ! Femme froide et redoutable, la mère de Drucilla n'est ni plus ni moins qu'une femme d'affaire très crainte dans le monde de la magie. Née à Londres de parents de sang pur, elle fût prédestinée à épouser Julian ! Mangemorte sanguinaire elle élevât Crystal dans les rudiments du mal et de la magie noire. Elle lui donna l'amour qu'une mère sans coeur peu donner. Échappa tout comme son mari de peu à Askaban.


■ Frères et Soeurs ; " Si j'avais un coeur, il battrait pour lui. " Aaron Samuel Heathcliff est le frère ainé de quelques minutes de Crys. Contrairement à la jeune fille, Aaron se fiche royalement d'être la fierté de ses parents. Elève de 9 ème années à Serpentard, Aaron a la fâcheuse tendance à passer outre son statut de richissime sang-pur, il n'a qu'une chose en tête faire la fête. Hyper-protecteur envers sa petite soeur, Aaron à la très mauvaise habitude de provoquer en duel (Clandestins évidemment !) Les garçons qui s'approcheraient trop près de la jeune princesse. Crystal aime son jumeau plus que n'importe qui, en l'absence de ses parents c'est lui qui l'a pratiquement élevé.


SECOND – Slytherin.

Une excitation étouffante faisait trembler Poudlard. Le jour de la rentrée était source de tellement d’émotion ! Un mélange d’appréhension et de joie pour les premières années et de lassitude pour les plus vieux. Je ne sais pas réellement si j’avais peur de monter sur la grande estrade et d’enfiler l’horrible choixpeau rapiécé de partout, un soupçon d’appréhension évidemment je ne voulais être que la fierté de mon père ex-serpentard. Et si je n’y étais pas admise ? La question à vrai dire ne s’était pas posé ! J’étais sûr d’y être envoyé, j’étais du haut de mes 11 ans, une petite peste pleine d’orgueil, rusé et sadique. Toutes les qualités selon mon père pour faire une digne représentante du très grand Salazard serpentard. Mais soit ! Une fois sortit du Poudlard express nous montions dans des barques. Accompagné d’Aaron que je ne quittai pas depuis mon entré dans le train j’aperçus au loin Poudlard avec un sentiment d’envie de découvrir le grand château et ses plus infimes secrets. Aaron m’aida à sortir de la barque et à mettre enfin pied sur la terre ferme. J’observai les yeux, les visages des autres gamins de onze ans, bouche Béa devant la grandeur de Poudlard. J’en souris, comment peut-on avoir l’air si idiot ? On nous dirigea vers l’intérieur, les grandes porte s’ouvrir et 4 tables se dressé face à nous, 4 tables immense dressé pour le diner. Il y eu un discours, puis le choixpeau parla. Un professeur sortit une longue liste et commença l’appel :

« Aaron Samuels Heathcliff »

Mon frère s’avança vers l’estrade, j’avais un sourire en coin en le regardant. Il me fixa sans broncher quand on lui déposa le choixpeau sur la tête. Le choixpeau ouvrit lentement la bouche :

« Hum… je vois, un sang pur, descendant d’une famille de serpentard … Tu sera à Serpentard ! »

Il me jeta un sourire satisfait, ou non en vérité je ne serai jamais ce que se sourire voulait dire ! J’eus à peine le temps de le voir partir s’installer que mon nom résonna dans la grande salle, suivis d’un long silence quand je m’approchais du tabouret. J’y posé mes petites fesses de princesse arrogante et on me posa l’horrible chose sur la tête.

« Hum… une jumelle ? Arrogante, méchante, prête à tout … Tu sera parfaite à Serpentard »

THIRD - The rape.

Supplier n'aurait servis à rien, lorsqu'il glissa ses mains perverses sous ma jupe, que son corps occupa chaque parcelle du mien. Étouffant sous son poids. Je me rendis compte que c'était fini. Il avait une totale emprise sur moi, j'étais prisonnière, esclave de cet homme qui me déshabillait avec une envie bestiale, malsaine qui me révulsait. J'avais été si insouciante, inconsciente comme à mon habitude de faire confiance à se garçons. J'aurai dû voir dans ses yeux affamé que je ne serai pour lui qu'un jouet, qu'une proie facile. Je me demandais alors si j'étais la première, ou une victime parmi tant d'autres dans les bras dépravé de ce jeune homme. Andrew, il m'avait dit son nom lorsqu'il m'avait abordé. Je n'avais rien vu de mauvais en lui si ce n'étais son regard insistant qu'il portait sur moi. Il ne me lâchait plus et je pleurai, les larmes salées perlée sur mes joue blanche, je me sentais comme une vulgaire poupée de chiffon baladé dans tous les sens. Mon regard croisa le sien, et j'eus peur, tellement peur. Voir cette haine, cette souffrance mêlée à cette colère. Il n'était pas humain de ressentir de tels sentiments, je serai plus tard que c'était possible j'en ressentirai une si grande partie ... Mais à cet instant ma pureté d'enfant me conserver bien de tous les maux. Je ne bougeai pas impuissante, presque stupidement hébété. J'avais au début tenté de me débattre, une véritable rage m'avait envahi tout entière. Mais bien vite je me rendis compte de mes vains efforts. Et j'abandonnais alors tout espoir ... Durant tout ce temps où il salit mon chaste corps, je fermais les yeux tentant d'oublier ce que j'étais en train de subir. Je ne voulais pas y penser, je m'étais ma tête en arrêt, tenté de ne penser à rien comme dans un cauchemar. Je sentais des douleurs lancinantes dans toutes les parties de mon corps meurtri. Il me détruisait, je n'étais qu'une enfant, une pauvre petite sotte qui n'avait pas suivis le couvre-feu. Le temps parut s'arrêter, je ne me souviens pas combien de temps cela aura durée, mais il me sembla que l'éternité était beaucoup plus courte. Lorsqu'il eu fini avec toutes les perversités possibles à m'infliger il se dégagea de moi. Surprise j'ouvris les yeux après quelques secondes d'hésitations. Il était debout, baguette en main, baladant la pointe sur mon corps souillé. Mourir, oui je voulais qu'il me tue qu'il en finisse avec moi, je ne pouvais vivre avec ce sentiment de douleurs, je ne pourrais plus jamais regarder mon corps qu'il venait de souiller. Mais comme prise de convulsion je me suis mise à pleurer des sanglots qui secouaient mon corps qui me faisait un mal incommensurable. Je me suis mise à supplier qu'il me laisse la vie sauve. « Je t'en supplie, non, ne me tue pas, je t'offrirai autant de fois que tu voudras mon corps si tu me laisses la vie sauve, je t'en supplie » Je pleurai, les larmes salissaient mes joues, le noir dont j'avais cerné mes yeux barbouillé mon visage d'ange déchu. Je ne savais plus ce que je faisais, où j'étais. Je regardais Andrew dans les yeux suppliants, pitoyable et il hésita. Je lue dans ses yeux cette même souffrance que j'avais vu auparavant, mais encore plus douloureuse, plus éprouvante. Il détourna le regard comme-ci il ne pouvait me regarder en face. « Sauve-toi vite avant que je ne change d'avis » Je cessai de pleurer. Mes yeux s'asséchèrent comme si je n'avais plus rien. Comme-ci les larmes avaient disparu totalement de mon organisme. Je le regardai comme incrédule, ne comprenant pas. Je ressentis alors sa douleur, obsédante, violente comme meurtrière. « Qu'est-ce que tu attends ? ». Je me rendis compte lorsque sa voix retentit à nouveau alors que je n'avais pas bougé. Je me levais aussi vite que le permettait mon corps dévasté par les insanités que je venais de subir et partie, courant jusqu'à perdre haleine. Les larmes ruisselant encore sur mes joues immaculées.

FOURTH – FUTUR.

Fermez les yeux quelques secondes, vous voyez cette obscurité qui vous envahis ? Cette obscurité vous suivra toute votre vie. Ne soyez pas naïve, la lumière n’est qu’une misérable aberration de votre subconscient, vous vous sentez fort mais vous êtes d’une faiblesse invraisemblable. Je ne suis pas comme vous, je ne suis certes pas la plus intelligente mais je suis beaucoup plus lucide que vous sur bien des choses. Je suis le mal incarné, mon credo est le mal pour le mal. Qu’est-ce que le bien ? Une imperfection. Mes parents, étaient de digne mangemort, froid, sadique, violent usant et abusant des sortilège endoloris pour nous inculquer les vrais valeurs que dois avoir un mangemort ...

Il faisait sombre, terne, la pluie tombé à verse sur la monotone ville de Londres. Alors que la nuit venait d’envahir les moindres recoins de cette pitoyable ville je me dirigeai d’un pas nonchalant vers une ruelle peu fréquenté, sinon par des ex-magemort sans vergogne. L’un d’eux m’aperçut et me souris d’un air sadique, je lui rendis son sourire puis m’approchant de lui je sorti ma baguette. Je passai à ses coté et me dirigé sans scier vers le mur face à moi, et je le traversai évidemment. J’arrivai face à un petit village, et levé ma baguette. Les vitres explosèrent, tout ne devint que néant, des cris, des hurlements intraduisibles se faisait entendre, de pauvres moldu courait partout dans les rue tentant de fuir, mais fuir quoi ? L’indéniable mort qui les attendaient ? Ils n’échapperaient à personne. Je les tuais un derrière l’autre, d’autres ex-mangemorts apparurent et se fut bien pire. Quand les aurors apparurent il y eu des échanges de sort dans tout les sens, je me trouvais face à l’une d’entre eux. Ma baguette en main, je la levais menaçante.

« Avada Kedavra. »

Le corps tomba inerte sur le sol, un visage crispé par l’horreur du moment. Mon réveil fut brusque un cauchemar, un sombre cauchemar suis-je réellement ainsi ?

[/size]


ton super rp !


⚡ La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux. ⚡


C’est dans le mensonge que la vérité commence.


Blanche, immaculé, je regardais depuis bientôt 20 minute le givre de la fenêtre de la volière. Mes yeux se perdaient dans l’immensité de la forêt interdite s’étendant à perte de vu … J'aimai rester là debout à la fenêtre malgré l’odeur et le hululement des hiboux, je me sentais puissante, surplombant tout Poudlard. Le froid fini par me faire rentrer dans ma salle commune.

Salle commune samedi après-midi ... Ennui mortel !! Si l’ennui pouvait tuer, l’immense salle commune serpentard ne serait qu’un gigantesque sanctuaire ou stagnerai des corps inertes en putréfaction. Mesdames et Messieurs bienvenue chez serpentard où l’ennui est une institution plus rasante que le cours d’histoire de la magie !! Je me suis toujours demandé si on pouvait trouver une occupation digne d’un quelconque intérêt tout en restant séquestré dans une pièce sans réel succès ! Bientôt deux heures que assise sur mon fauteuil attitré de sorcière suprême et cruelle où personne n’avais jamais osé aussi loin que je me souvienne de s’y asseoir de peur d’être affreusement torturé ! Un sourire malsain aux lèvres je scrutais donc depuis un bon moment le cheminée.

Mes yeux parcoururent la salle commune de serpentard , le silence qui régnait était presque religieux, une douce léthargie qui vous oppressé, vous donnez la sensation de vide, des plumes qui frotte sur du parchemin, le tic tac de l’horloge, le feux crépitant dans la cheminé, le frôlement des pages d’un livre lorsque l’on tourne les page… Tous cela commencé à m'agacer. J'aurai très bien put envoyer tout le monde dans son dortoir, mais ma colère était-t'elle à se point efficace ? Que cela pouvait t’il bien faire ? Personne ne viendrait me dénoncer ! Je fini par retourner au dortoir et je me laissai tomber sur mon lit, regardant le plafond une main sur le ventre l’autre jouant avec mes cheveux épars sur l’oreiller derrière ma tête. Ce plafond, je le connaissais par cœur, chaque parcelles, chaque coins, chaque défauts … Et il commencer sincèrement à m’agacer… Mes yeux tournèrent vers ma serviette de bain, je fini par l'attraper enfilant un maillot de bain deux pièce noir tranchant sur ma peau de poupée. J'enfilai sur mes épaules ma cape de sorcière. Et je traversa la salle commune me dirigeant vers la salle de bain des préfets.

Immense, resplendissante, incroyablement attrayante la salle de bain des préfets avait attisé plus d’un fantasme. Je me souviens avoir beaucoup rit en entendant les rumeurs sûr de véritable sirène ou encore des vélanes qui massé les préfets. Combien de fois avais-je surpris des élèves essayant d’entré et essayant des milliards de code secret sans aucun succès. J'aimais le mystère. Je prononçai le mot de passe et la porte s’ouvrit, je clos mes yeux en entrant dans la pièce me laissant enivrée par le doux parfum du bain, quelqu’un était t’il passé avant moi ? Ou peut-être quelqu’un était t’il présent ici ? La question ne se posa pas immédiatement. Ma cape tomba à mes pied et j'ouvris les yeux. A vrai dire ce faire découvrir ici sans autorisation était le dernier de mes soucis !





toi derrière l'écran


PSEUDO ⚡ Paradoxal ÂGE ⚡ 19 ans DISPONIBILITE ⚡ 7 jours sur 7TON AVIS SUR F.W ⚡ Génial !!! COMMENT AS-TU DÉCOUVERT F.W ⚡ PRD AUTRE CHOSE ⚡ Oui je vous aime !UN DERNIER MOT ⚡ Je vous aimes !




Dernière édition par C. Drucilla Heathcliff le Mar 12 Juil - 15:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus S. Potter

SLYTHERIN ⚡ sixième année


Albus S. Potter

⚡ PAPERS : 87
⚡ POINTS : 5
⚡ ICI DEPUIS : 04/07/2011

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Lun 11 Juil - 20:37

Bienvenuuue & bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Drucilla Heathcliff
SLYTHERIN9 ème année
we will all laugh at gilded butterflies.
C. Drucilla Heathcliff

⚡ PAPERS : 133
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Lun 11 Juil - 20:37

Merciii Beau gosse Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyä L. Merwyn

Métaphore ♕ Fonda
Méfaits accomplis ღ


Freyä L. Merwyn

⚡ PAPERS : 427
⚡ POINTS : 56
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Lun 11 Juil - 21:27

Bienvenuuuue jolie Megan *.*
Si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésites surtout pas

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    Je suis le maître de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme ♣️
    La liberté n'induit pas l'égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes.


Parce que le CBA roxe sa maman ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Billie McArthur

Billie ♥ She can turn herself into a bitch

Billie McArthur

⚡ PAPERS : 399
⚡ POINTS : 57
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Lun 11 Juil - 22:07

    Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emric B. Gray

SLYTHERINdixième année Plus petit kiki que Tobi


Emric B. Gray

⚡ PAPERS : 143
⚡ POINTS : 13
⚡ ICI DEPUIS : 30/06/2011

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Lun 11 Juil - 23:46

    E. Rosëa Malefoy a écrit:
    Megan ♥️ && A serpentard en plus
    Pas le choix, je te réserve un lien Smile
    Bienvenue

    + 1000000 !!
    Megan est magnifique, et aussi le prénom
    Je veux un suuuper bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily L. Potter

GRYFFINDOR ⚡ cinquième année


Lily L. Potter

⚡ PAPERS : 218
⚡ POINTS : 13
⚡ ICI DEPUIS : 30/06/2011
⚡ AGE : 24
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Mar 12 Juil - 0:33

Bienvenue & bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Drucilla Heathcliff
SLYTHERIN9 ème année
we will all laugh at gilded butterflies.
C. Drucilla Heathcliff

⚡ PAPERS : 133
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Mar 12 Juil - 0:44

    Thanks !!!

    Rosêa, un lien avec grand plaisir Very Happy

    Emric, si tu n'as pas peur de devenir une proie potentiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahlia A. Blackwood
ACIDEEN ♕ I'll never say goodbye to you.

Dahlia A. Blackwood

⚡ PAPERS : 164
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 30/06/2011
⚡ AGE : 21

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Mar 12 Juil - 12:20

Une vipère ! Bienvenuuue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtual-box.forumgratuit.org/
C. Drucilla Heathcliff
SLYTHERIN9 ème année
we will all laugh at gilded butterflies.
C. Drucilla Heathcliff

⚡ PAPERS : 133
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Mar 12 Juil - 14:01

Merciiii Vipère Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emric B. Gray

SLYTHERINdixième année Plus petit kiki que Tobi


Emric B. Gray

⚡ PAPERS : 143
⚡ POINTS : 13
⚡ ICI DEPUIS : 30/06/2011

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Mar 12 Juil - 14:41

    C. Drucilla Heathcliff a écrit:
      Emric, si tu n'as pas peur de devenir une proie potentiel

    Peur ? Ne me sous-estime pas, j'ai pas du tout peur, au contraire ! (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Drucilla Heathcliff
SLYTHERIN9 ème année
we will all laugh at gilded butterflies.
C. Drucilla Heathcliff

⚡ PAPERS : 133
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Mar 12 Juil - 15:34

Je t'aiiime déjà toi !!! loveu

Fiche terminée nope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyä L. Merwyn

Métaphore ♕ Fonda
Méfaits accomplis ღ


Freyä L. Merwyn

⚡ PAPERS : 427
⚡ POINTS : 56
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   Mar 12 Juil - 16:16

Très belle histoire ! Il y a deux trois fautes mais rien de grave, je te valide donc ! Bienvenue chez les fous héhé

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    Je suis le maître de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme ♣️
    La liberté n'induit pas l'égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes.


Parce que le CBA roxe sa maman ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.   

Revenir en haut Aller en bas
 
C.D.H. - THERE ONCE WAS A GIRL ... OVER.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pom Pom girl Skaven pour CD+ WIP Nurggle BB
» Call girl | Pride
» the it girl :)
» [Série] ♦ Lost Girl
» 12 juin 2010 Catch and Slash vs Darkside Cowboys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA CEREMONIE :: PLATEFORM 9 ¾ :: TO LONDON FROM HOGWARTS !-
Sauter vers: