AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUVEAU DESIGN + d'infos ici ♥️
GRAND TRI par rapport au rescencement et au trop-pleins de membres inactifs.
Si vous avez été supprimé par erreur vos fiches ne sont pas supprimés, ré-inscrivez !
Les maisons Serdaigles et Serpentards sont a privilégier !

Partagez | 
 

 S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.

Aller en bas 
AuteurMessage
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 10:47

Sierra Wendy Lawrence

Ft Kristen Anne Bell
ÂGE ⚡ dix-huit ans et quelques mois. DATE ET LIEU DE NAISSANCE ⚡ 18 Mai, à Londres, dans une petite clinique moldue. MAISON ⚡ Serdaigle. NATIONALITÉ ⚡ Anglaise et Russe. STATUT SOCIAL ⚡ Célibataire. ANNEE D'ÉTUDE ⚡ Huitième année, chef ! PATRONUS ⚡ un hérisson. SANG ⚡ parents moldus. ETUDES DESIREES ⚡ Potions ; préparation au métier de guérisseur. CREDIT ⚡ tumblr.


Passe à l'interrogatoire !


Quelles sont tes forces et tes faiblesses dans les matières ⚡
Je n’ai pas vraiment de faiblesses dans une quelconque matière. Disons que je maintiens le niveau, où que ce soit… Je ne suis absolument pas du genre à jouer avec le destin, j’ai travaillé la plupart des matières que je suivais avec énormément d’application. J’ai obtenu toutes mes BUSEs et tous mes ASPICs, hormis en Histoire de la Magie. Même dans le monde des Moldus, j’ai toujours détesté l’histoire ! Cela n’a pas changé avec le monde des sorciers, apparemment. De plus, le professeur fantôme n’était pas ce qu’on appelle des plus passionnants, donc forcément, j’ai décroché au bout de quelques semaines en première année. Je n’ai plus pris de notes, je me suis contentée de regarder dans le vide durant l’heure qui s’écoulait lentement, à chaque fois. Ces cours là étaient devenus pour moi un moment de la journée où je pouvais m’assoupir quand bon me semblait, afin de rattraper du sommeil perdu, ou bien de faire mes devoirs sans que personne ne s’en rende compte. Je crois que j’ai été une des premières à abandonner la bataille, mais au final, très peu de personnes ont réussi à suivre les diverses péripéties du passé. J’ai tenté d’apprendre par moi-même, mais sans grand succès. J’ai dévoré des livres, mais rien ne restait dans ma mémoire… Combat perdu d’avance. Autrement, Pour ce qui est du reste, j’ai eu de bons résultats. Surtout en Potion… Ma matière fétiche. Une véritable histoire d’amour.

Pourquoi avoir choisis Hogwarts comme établissement pour démarrer ton cursus scolaire ⚡
C’est lui qui m’a choisi ! Je ne me suis jamais inscrite dans une école de magie, ne sachant pas être une sorcière moi-même. J’ai été inscrite d’office sur les listes, alors que je n’étais qu’un nourrisson, je suppose. Donc la question ne se pose pas… Autrement, je pense que si j’avais eu le choix de choisir l’établissement où aller, j’aurais très certainement choisi celui là. Ce lieu a toute une symbolique ! Après toutes les histoires que j’ai pu entendre à propos des évènements qui se sont passés vingt ans plus tôt, je suis fière de fréquenter ces murs, fière de pouvoir fouler ce sol qui a vu des personnes tomber pour le Bien, tomber pour sauver le monde des griffes du Mal. Cette école est un symbole, le lieu où la liberté a triomphé. De plus, il me semble que de nombreux héros sont venus étudier ici, que de nombreux héros ont appris des choses ici. C’est un honneur de pouvoir leur succéder, de pouvoir marcher là où ils ont laissé leurs traces. Si je ne serais jamais quelqu’un d’important moi-même, j’ai au moins la satisfaction de démarrer comme eux, d’être à leur hauteur : ils ont tous été élèves à Poudlard, ont tous été à ma place. Et pour moi, cela veut dire énormément de choses. Mes enfants iront à Poudlard, mes petits-enfants également, ils n’auront pas le choix ! Je n’ai pas eu l’occasion de choisir, mes parents non plus, alors j’aurais le plaisir de les inscrire là, tout simplement parce que cette école me tient à cœur. Enormément à cœur.

Comment réagis-tu en société ? Au sein d'une classe ⚡
Je suis plutôt ouverte aux autres, je n’hésite pas à parler avec des inconnus, mais bien souvent, c’est eux qui me trouvent étrange. A vrai dire, ils n’ont pas tout à fait tord, mais je dois les surprendre, à débiter un tas de paroles pour bien souvent ne rien dire, et aussi critiquer sans vraiment m’en rendre compte. Ils me prennent tous aux premiers abords pour une langue de vipère, une fille bien trop enfoncer dans ses études pour faire attention au reste et qui n’en a rien à faire de ce qui peut l’entourer, et même s’ils ont un peu raison, je chercher à changer cette image de moi. En cours, je tente en vain d’être gentille, de sourire, de ne pas paraître trop hystérique, mais le naturel revient vite au galop, et on me retrouve souvent à rire pour un rien, lever la main comme une perdue pour donner la réponse, et insulter presque à voix haute les personnes qui m’exaspère. On m’attaque, je riposte, et je ne lâcherais certainement pas une bataille… Je suis donc un cas en société, bien que je sois plutôt ouverte et souriante. Je cache bien mon jeu, apparemment.

Comment définirais-tu ton caractère ⚡
Je suis quelqu’un de très… Complexe. A vrai dire, il est rare de réussir à deviner ce que je peux bien penser, et les réactions que je peux avoir face à une situation. J’ai conscience d’être difficile à cerner, mais je ne réussis pas à atténuer ce côté de ma personnalité. J’ai le sarcasme facile, j’utilise l’ironie à haute dose, je suis bien trop souvent septique. J’ai toujours besoin de preuves ! Je suis sèche, cassante, je critique tout ce qui bouge et je n’ai pas peur des conséquences. Je suis capable de dire à quelque ses quatre vérités sans qu’il l’ait réellement cherché, tout simplement parce que cela me démange la langue. Franche, entière dans ce que je fais et dis. Je n’ai pas honte de l’avouer, je reconnais être dure à vivre et même être vraiment méchante parfois, mais je ne sais pas me contenir, je ne sais pas ne pas dire ce que je pense. Au moins, j’ai la qualité de ne jamais être cas hypocrite : je trouve cela inutile, mal honnête, et ce n’est absolument pas dans mon genre de me retenir de descendre quelqu’un s’il l’a cherché. J’ai beau être ambitieuse, ce n’est pas cela qui va me pousser à manipuler tout ce qui bouge ! Je veux réussir par moi-même, et je considère que j’ai les atouts pour. Je suis volontaire, je n’ai pas peur de me retrousser les manches, et j’adore découvrir. Si je suis à Serdaigle, c’est certainement parce que j’aime m’enrichir, parce que je n’ai pas peur d’étudier pendant des heures durant pour avoir de bonnes notes, pour réussir tout ce que je veux entreprendre. Cependant, si je peux paraître blasée et véritablement hautaine, je ne suis pas tout à fait comme ça. Non. Je suis plus excitée qu’une puce, il est rare de ne pas me voir courir dans tous les sens, de dépiter un flop de parole sans jamais réussir à m’arrêter. Un phénomène. C’est comme cela que ma mère me désignait il y a maintenant quelques années : un rayon de soleil, aussi beau qu’une rose, mais tout aussi piquante. Je l’ai toujours étonné avec mon caractère de chien, ma créativité, mon énergie que j’avais à revendre. Elle considérait que j’étais un tas de contradiction à moi toute seule, que j’aurais bien du mal à me trouver le mari idéal qui réussirait à me supporter jour comme nuit. Mais le principal, dans tout cela, est que je m’accepte comme je suis. Enfin, je pense. En tout cas, je blesse des gens, certes, mais ils savent que je n’ai pas mauvais fond. Soit ils s’y habituent, soit ils ne réussissent pas… Mais je ne le fais jamais exprès. Ou pas souvent.

As-tu un projet d'avenir, professionnel après Hogwarts ⚡
Je souhaite devenir Guérisseur. Cette envie m’a prise le jour où j’ai mis les pieds à Sainte-Mangouste pour la première fois de ma vie, alors que j’étais venue voir une amie malade. J’avais eu une telle fascination devant ce qu’ils faisaient que j’aurais pu rester toute la journée à les regarder travailler ! Déjà toute petite, j’avais toujours souhaité devenir médecin, mais là, ce fût une véritable révélation. Je pense qu’il s’agit du genre de métier où l’on ne peut pas s’ennuyer, le genre de métier qui fait que chaque jour est différent et qu’on a affaire avec de nouveaux cas. Je suis sûre, également, que je serais capable de m’acharner sur des cas, que je serais capable de penser jour et nuit à des potions, des sorts, pour sauver des personnes qui ne semblent pas pouvoir être sauvés. J’ai la foi. J’ai la rage de vaincre, la rage de réussir, la rage de faire mes preuves. Je sais que je peux réussir dans cette voie puisque… C’est ma destinée. C’est comme cela que je l’envisage.

Aimes-tu le Quidditch ⚡
Ce sport n’est pas un de mes préférés, mais j’avoue aimer regarder des matchs depuis les tribunes, à Poudlard. Jamais, au grand jamais, je ne tenterais d’enfourcher mon balai pour tenter de jouer dans une équipe, mais observer, crier après les joueurs, hurler des encouragements, c’est dans mes cordes. Je le trouve plus intéressant que le football, un peu plus dangereux que le rugby, plus compliqué que tous les autres sports moldus, mais c’est ce qui fait son charme, je suppose. Enfin. J’ai encore beaucoup de choses à apprendre à ce sujet là ! Je ne connais pas énormément d’équipes, je ne connais pas encore les noms des joueurs connus dans le monde entier. J’aurais tendance à dire chaque chose en son temps, mais j’ai légèrement honte. C’est quand même une chose essentielle dans la vie d’un sorcier.

Que penses-tu de valeur du sang ⚡
Le sang n’a pas de valeur à mes yeux… Je suis une née-moldue ! Pour moi, tous les sorciers sont égaux, du moment qu’ils ont des pouvoirs magiques. Je n’arrive pas à concevoir que certaines personnes puissent imaginer le contraire… C’est le genre de question qui m’a toujours perturbé quand j’étais en première année, quand je découvrais ce monde. J’avais cette peur de ne pas être à la hauteur, cette crainte d’être moins douée que les autres, bien que je sois à Serdaigle. Les préjugés des familles de sang pur avaient réussi à me faire douter de ce que j’étais, avait réussi à me faire douter de mes capacités ! Cependant, au fil du temps, j’ai réussi à me convaincre que cela n’était qu’une illusion, qu’une idée reçue, qu’une simplement chose mise en place pour que les nés-moldus se sentent inférieurs. Le sang n’a pas de valeur, le sang ne devrait même pas en avoir, à vrai dire. Mais c’est comme cela… Et ce n’est pas moi qui vais réussir à changer cela.

Si tu aurais pu participer à la bataille de Hogwarts il y a vingt ans, dans quel camp aurais-tu été ? Pourquoi ? ⚡
J’aurais été du côté des Bons, sans hésiter. Je me serais battue du côté d’Harry Potter, de ses amis, de ses alliés, pour tenter de réduire à néant l’ancien Mage Noir. Je ne sais pas si j’aurais été utile, ni même si j’aurais réussi à me tenir correctement pour ne pas faire le moindre faux pas, si j’aurais réussi à ne pas devenir dingue ou bien tomber dans les pommes sous le stresse et l’horreur, mais je suis sûre d’une chose : je n’aurais pas été de l’autre côté, non. Je serais peut être morte en défendant mes principes, en défendant le monde, quelque part, mais je n’aurais pas flanché. J’aurais pleuré toutes les larmes de mon corps, j’aurais hurlé à la mort en voyant les personnes sans vie autour de moi, j’aurais juré, crié que le monde ne méritait pas ça. Oui, j’ai conscience que je n’aurais servie à rien, mais je pense que si j’étais née vingt ans plus tôt, j’aurais eu le courage d’être une martyr. Je pense cela parce que cela aurait été faire le bien, cela aurait été bon, cela correspondrait à mes idéaux et mes putains de principes. Cependant, on ne peut pas refaire le passé… Cela aurait été trop beau. Avec des si, on pourrait refaire le monde. Avec des si, on aurait pu effacer de l’histoire cette partie sombre, cette tache dans le monde des sorciers. Avec des si, j’aurais tout simplement pu ne jamais voir le monde, la magie aurait pu ne jamais exister, la Terre non plus. Cela est trop facile de se reposer sur des suppositions.

Plutôt magie noire ou magie blanche ⚡
Magie blanche, et cela sans hésiter ! Les choses que l’on peut faire avec cette magie là sont magnifiques. Je n’ai jamais été attiré par… Les forces du mal. Disons que j’ai pour objectif de devenir une sorcière normale, une sorcière qui se veut respectable et absolument pas lier avec toutes ses choses là. Je ne veux même pas en entendre parler… Je n’ai pas la curiosité de voir ce qu’on peut faire avec ce côté obscure. Donc Magie Blanche, et sans aucun regret.

Crois-tu à la divination et aux visions, pourquoi ⚡
Je n’y crois pas. Je suis bien trop terre à terre pour me dire que cela est possible ! Certes, certaines prophéties se sont réalisées, comme avec Harry Potter, mais je pense que les personnes qui se proclament comme ayant un troisième œil ne sont pas toutes à croire sur parole. Elles mentent, elles jouent, elles font de la mise en scène pour qu’on puisse les croire et qu’elles puissent se sentir supérieur au commun des mortels. Je suis septique, en réalité. J’ai besoin de voir pour croire. Autant l’histoire de l’Elu me parait fortement probable, autant son elle me fait remettre en cause certaines de mes positions, mais je dois dire que pour ce qui est du reste, c’est tout simplement des balivernes, pures et simples. Je ne veux pas y croire. Je pense que c’est à cause de mes origines moldus, cet art existant dans le monde de mes parents et de mon enfance, qui avait une mauvaise réputation. Que des charlatans ! Et je pense que cela est valable pour le monde des sorciers également… A quelques exceptions près, bien évidement.

Que penses-tu du départ de Minerva McGonagall et de l'arrivée de Isobel Pickleweed à l'école ⚡
Je ne sais pas quoi en penser, vraiment. J’attends de voir ce qu’il va se passer, j’attends d’en apprendre un peu plus sur elle par moi-même que de lire les interviews qu’elle peut donner. Je ne sais pas si l’on va regrette McGonagall, donc je préfère ne pas me prononcer pour l’instant… Bien que je sois pleine d’interrogations. Ne pas pouvoir mettre une étiquette sur le front de Picklweed m’inquiète, disons que je n’ai pas l’habitude de ne pas avoir d’avis sur une question. Cela m’agace, aussi, de ne pas avoir plus d’information, de ne pas pouvoir être dans son esprit, de ne pas savoir ce qu’elle compte réellement faire et si elle va révolutionner Hogwarts ou non. Cependant, j’ai de gros doutes. Elle est si jeune ! Je ne suis pas vraiment sûre que sa place soit là avec aussi peu d’experience derrière elle, je ne suis absolument pas sûre si elle va réussir ou non. Cependant, cela peut avoir un bon côté, elle peut donner un nouveau souffle à cette école mais… Je n’ai pas encore de véritables positions. Donc je préfère me taire, observer ce qu’il se passe, et me forger un avis, au fil des heures et du temps.

Quels Etudes après les ASPICS ? Pourquoi ? ⚡
Etudes de potions ! Tout simplement parce que je souhaite devenir Guérisseur et que j’adore cette matière. Je pense que c’est véritablement les études qui ne me lasseront jamais, celles qui feront que j’aurais toujours envie d’aller en cours sans jamais me sentir lasser par moment. A vrai dire, cela s’est offert à moi comme une évidence : maintenant, je ne me vois absolument faire autre chose, tenter une autre voie. La préparation au métier de guérisseur est ce que je veux, et ce que j’aurais.

Un dernier mot ⚡
J’ai honte, ce questionnaire est bâclé, mais je ne me sentais vraiment plus le courage d’argumenter sur des lignes et des lignes. On ne m’en veut pas ? *-*




toi derrière l'écran !


PSEUDO ⚡ mythic curse, mais généralement, on m’appelle Jilly. ÂGE ⚡ dix-sept ans et demi, aux dernières nouvelles. DISPONIBILITE ⚡ tous les jours ? Sauf quand je pars en exploration du monde. (soit pendant les vacances, on aura compris.) TON AVIS SUR F.W ⚡ il a l'air incroyablement chaleureux. <3 COMMENT AS-TU DÉCOUVERT F.W ⚡ bazzart, notre cher bazzart. AUTRE CHOSE ⚡ Je pleure devant tous les Harry Potter. Vous croyez que j’ai contracté une pathologie grave ou bien que j’ai seulement un problème psychologique ? UN DERNIER MOT ⚡ pénurie de petits beurres !






Dernière édition par Sierra W. Lawrence le Lun 18 Juil - 0:29, édité 34 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 10:47

il était une fois


⚡ Hogwarts will always be there to welcome you home. ⚡


On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.

Comment était ton enfance ? ⚡
Mon enfance ne s’est pas déroulée comme elle aurait dû. Je suis née dans de bonnes conditions : ma mère était une jeune avocate sur le chemin de la renommée, mon père était un chirurgien reconnu et conseillé par de nombreux hôpitaux. Ils étaient jeunes, beaux, brillants, promis à un bel avenir, fortunés avant même d’avoir eu le temps de faire leurs preuves. Normalement, j’aurais dû être une de ces petites filles gâtée, une de ces enfants qui pouvaient faire tous les caprices du monde sans pour autant s’en mordre les doigts. Une petite fille qui aurait eu de nombreux frères et sœurs, qui auraient fréquenté les meilleurs établissements, aurait soufflé toutes les bougies de tous ses anniversaires avec ses parents réunis. Une enfant heureuse, vivant dans son monde. Mais cela n’a pas été le cas. Mes parents ont divorcé alors que je n’étais âgée que de cinq ans. Ils ont tenté de m’expliquer qu’ils ne s’aimaient plus, que c’était la vie, qu’ils ne vivaient pas dans un conte de fée, que je n’y étais pour rien. J’ai accusée le coup, à ma manière. Si d’autres auraient pu pleurer à ma place, je n’ai pas versé une seule larme. J’ai simplement observé le changement avec mes grands yeux marron, j’ai simplement continué à faire comme si tout était comme avant, bien que j’ai deux chambres, deux lits, deux maisons. J’ai vécu mon enfance entre deux familles, alors que ma mère s’enfonçait dans le travail, et mon père qui me présentaient presque tous les mois une future belle-mère potentielle. Au milieu du chaos de leur vie, je n’étais que de la chair à canon, quelque chose de plus à utiliser pour blesser l’autre. Je pense que ma mère ne s’est jamais remise de son divorce, et que mon père, lui, ne s’est jamais remis qu’elle ne tourne pas la page. J’ai donc évolué au milieu de cette guerre sans fin, cette bataille qui semblait vouée les deux à un anéantissement certain. C’est ce qui a forgé mon caractère. C’est ce qui a fait de moi une jeune fille déterminée, une jeune fille ne souhaitant pas faire d’erreur, une jeune fille qui n’avait confiance en personne à part elle-même. Mes parents n’ont fait que m’endurcir, me forger une carapace. Cependant, j’ai la certitude qu’ils m’ont aimé, tous les deux, au plus profond de leur cœur. Ils m’ont adoré, même, et ils ont toujours ses sentiments pour moi, alors qu’au cours de ces dernières années, je me suis éloignée d’eux. Combien de fois ma mère m’a comblé de cadeau, par crainte que je sois bien trop malheureuse ? Combien de mon père a-t-il tenté de m’inciter à rester enfant ? Tous leurs efforts pour effacer leurs erreurs étaient vains, mais au moins, ils essayaient de ralentir la cadence. Ils essayaient de faire revivre dans un conte de fée… Mais j’ai été bien trop vite une cause perdue à moi toute seule.

Peux-tu, en quelques lignes, nous parler des moments forts depuis ta naissance ⚡
Mon enfance n’a été qu’une succession d’espoirs et d’échecs. Le moment le plus fort pour moi est certainement le divorce de mes parents, quand j’ai appris que finalement, maman et papa ne seraient plus jamais ensemble, que c’était fini. J’étais jeune, j’étais une petite princesse, et dans mon esprit, cela ne pouvait pas arriver. Je n’avais pas réussi à admettre que mes parents pouvaient ne plus s’entendre, pouvait mettre fin à leur union avait voulu tant dire pour moi. Mes modèles avaient fait leur premier faux pas, avaient fait l’inenvisageable. C’était comme la fin du monde. Après, j’ai commencé à croire que cela était de ma faute, que j’avais été la cause de leur séparation, parce que je devais être une mauvaise fille, détestable à souhait. J’avais réussi à me haïr moi-même d’avoir été la cause de leur divorce, d’avoir provoqué sans faire exprès leur séparation. J’avais tord, mais cela m’a rongé, au plus profond de moi-même. J’ai seulement pris conscience de mon innocence quand j’ai remarqué que mon père était un coureur de jupons, que mes parents ne réussissaient pas à s’adresser la parole sans hausser la voix, qu’au final, ce n’était qu’une histoire d’amour qui tournait mal de plus. Quoi qu’il en soit, maintenant que j’y repense, le divorce de mes parents a été un moment clef de ma propre histoire… Peut être beaucoup trop. Autrement, si je devais en déterminer un deuxième dans le classement, je parlerais certainement de ce pluvieux moins de novembre, alors que j’avais huit ans, où je suis tombée malade. Une simple otite. Une simple otite que des milliers de jeunes avaient eu avant moi auparavant, et que de nombreux autres auraient après moi. Seulement, le destin a toujours fait en sorte que je ne sois pas comme les autres. Infection, surinfection, hospitalisation. Médicaments sans effet, cercle vicieux. Je me souviens encore de la douleur, de ce que j’ai pu ressentir. J’aurais très bien pu m’en sortir. Mais apparemment, cela était trop demandé au destin. Après trois semaines, j’ai perdu l’audition de mon oreille gauche, de manière définitive. Pour toujours.
Ces deux événements sont les seuls à avoir encore des répercutions sur ce que je suis aujourd’hui, sont les seuls choses ayant réellement marqué mon enfance. Les moments heureux, je ne m’en souviens pas, hormis ce jour où j’ai finalement appris que je n’étais définitivement pas comme les autres, que j’étais une sorcière, que je le veuille ou non. Autrement, les fantômes de mon passé ne sont que le divorce et… La maladie.

Dans quelle atmosphère as-tu grandis ⚡
Je ne sais pas vraiment comment qualifier l’atmosphère dans laquelle j’ai été plongée pendant toute mon enfance. Disons que je la décrirais comme un mélange confus d’amour et de désir d’anéantir l’autre, une ambiance partagée entre l’affection et les coups bas. J’ai également été très entourée par mes amis, le restant de ma famille, mais l’atmosphère même que je touchais du bout du doigt tous les jours n’était que pleine de faux-semblants, d’apparences, de sourires s’évanouissant dans la nature. Bien entendu que j’ai souffert de cette ambiance, de ce froid qui se voulait chaleureux, convivial, apaisant pour une enfant. Mes parents voulaient que je sois heureuse, mais mon bonheur ne dépendait pas de comment j’étais traitée, mais plutôt de mon entourage. J’étais heureuse quand ils l’étaient, je ne l’étais pas quand ils ne l’étaient pas non plus. Autant dire que j’ai passé beaucoup plus de soirées à pleurer sur mon sort – sur le leur, plutôt – qu’à rire aux éclats. Cependant, cette atmosphère sombre et terne n’a pas toujours pris possession de ma vie, de mon enfance, non. Il est arrivé que pendant plusieurs semaines, je passe les plus beaux jours de ma vie, en compagnie de ma mère, ou bien avec mon père. Au fond, j’ai tout eu pour être une petite fille pleine de vie, j’ai eu à disposition tout l’amour nécessaire, toutes les tendresses qui puissent exister sur cette Terre dénuée de sens. Cependant, j’ai été bien trop aveuglée par les propres problèmes de mes parents pour m’en rendre compte que, finalement, je n’en avais pas moi-même. C’est pour cela que j’ai du mal à définir l’ambiance dans laquelle j’ai grandi, l’atmosphère qui m’a enveloppé : mélange confus de froid et de chaud, d’amour et de haine, de perfection et de désastre.

Qu'as-tu ressentis lorsque tu as reçu la lettre de Poudlard ⚡
Être une petite fille forcée à grandir trop vite dans une atmosphère lourde et pesante, c’est ne plus croire à la magie, ni même aux comptes de fées, et encore moins aux princes charmants dans leurs beaux châteaux pleins de pierreries et de créatures merveilleuses. Non, ce n’est rien de tout cela… C’est subir cette vie trop dure et trop adulte, finir par s’avouer que oui, il n’y a rien de beau et agréable autour de soit, et ce pour l’éternité. C’est aussi simple que cela. Autant dire, donc, que je n’ai pas cru un traitre mot de ce que le professeur de Poudlard avait pu annoncer, un beau jour de juillet, à ma mère, alors qu’il était venu me confier que j’étais une sorcière et que j’avais été inscrite, dès le jour de ma naissance, dans une école de sorcellerie mondialement connue. Il avait eu beau me répéter pendant de longues minutes que j’avais eu la chance de naître avec des pouvoirs magiques, je ne le croyais en rien. Pour moi, Poudlard n’était qu’imaginaire et bêtises, une chimère, un lieu qui n’existait sur aucune carte de ce monde. Durant son récit, je m’étais contentée de le regarder, comme s’il était un charlatan, sans rien dire ni faire. J’avais beau avoir onze ans, je n’étais pas naïve. J’étais presque persuadée que ce n’était qu’un mauvais coup que faisait mon père à ma mère, tout simplement pour se venger une nouvelle fois de leur divorce… Qu’il avait dû engager quelqu’un pour qu’il s’habille de manière étrange, et qu’il raconte tout un tas de conneries sur un monde parallèle au notre. A vrai dire, sur le coup, je n’avais même pas pensé que cela était bien trop gros pour que mon père soit impliqué. Non. J’avais simplement eu besoin d’une excuse, d’une explication terre à terre pour ne pas voir de la magie à l’intérieur. Même ma mère avait cru ce qu’il avait raconté, même elle avait remis en doute ma propre normalité. En même temps, j’avais été la cause de certains évènements étranges, mais sur le coup, j’avais préféré les oublier pour ne pas donner raison à l’inconnu en face de moi. Je me souviens juste, après avoir lu la lettre devant mon petit public personnel – soit ma mère et l’inconnu –, avoir dit « Okay, cool. Mais ce n’est pas à moi qu’on la fait, celle là. », puis avoir tenté de me lever du canapé pour regagner ma chambre. Je me souviens également avoir vu un vase être métamorphosé en colombe dans un jet de lumière et… D’avoir fait volte-face, presque apeurée, sans qu’aucun mot puisse sortir de ma bouche avant quelques secondes. « Bon, ok, ça c’est vraiment bizarre. » C’est à ce moment là que j’ai accepté de prendre le temps de comprendre, de ne plus faire la sourde oreille. J’ai été ouverte, curieuse presque. Puis j’ai été la fille la plus heureuse de tout Londres. Aussi simple que cela. Alors, même si mes souvenirs concernant l’annonce restent nébuleux parce que je n’y prêtais pas une grande attention au départ, ils n’en restent pas moins merveilleux… Tout comme le nouveau monde qui s’offrait à moi.

Comment s'est déroulé ta première journée à Poudlard ⚡
Je ne m’en souviens plus ? Sérieusement, j’étais tellement excitée et anxieuse à la fois que j’ai oublié les évènements au fur et à mesure qu’ils se sont présentés à moi. Je crois que je n’avais jamais été aussi émerveillée de ma vie ! Je me souviens avoir eu tellement de choses à voir que je ne savais plus où donner de la tête, d’avoir également eu des frayeurs magistrales devant certains phénomènes, comme les escaliers capricieux, les tableaux vivants, les armures du château qui se promènent toutes seules sans qu’il y ait quelqu’un à l’intérieur. Un monde complètement différent, un monde que je découvrais à chaque pas que j’avais bien pu faire dans les couloirs de Poudlard ce jour là. J’ai passé ma journée à serrer dans mes doigts ma baguette, de peur que celle-ci ne s’évapore, à regarder autour de moi sans jamais décrocher un seul mot, sans jamais prononcer un seul son. Tout cela avait été tellement mieux que tout ce que j’avais pu imaginer… Je me rappelle également m’être sentie chez moi, d’avoir vu en Serdaigle la maison où j’avais toujours souhaité être. Je me souviens, par la même occasion, d’avoir noué ce matin-là ma cravate bleu et argent à mon cou avec fierté, comme si j’appartenais officiellement à ce monde, comme si j’étais officiellement une sorcière, une élève digne de cette grande école. Puis c’est tout. Je serais incapable de retracer mon parcours, de redire tout ce que j’ai bien pu faire, étudier, voir ce jour-là, puisque le temps m’a pris mes souvenirs. Mais ce que je peux affirmer une chose : j’étais heureuse, à un point inimaginable.

Peux-tu nous relater les dernières années que tu as vécu à Poudlard jusqu'à aujourd'hui ⚡
Mes années à Poudlard ont été les plus belles de mon existence, je présume. J’avais enfin la possibilité d’évoluer comme je le souhaitais, j’avais accès à ce monde qui m‘inspirait tant. Disons que plus les années passaient, plus j’avais l’impression d’être importante, et non plus une poussière dans l’univers. Ma première année s’est passée comme toutes les premières années d’enfants nés-moldus : émerveillement, crainte, cependant, d’être expulsé, peur de l’erreur, terreur des autres et des évènements manqués. J’étais tellement perdue ! J’avais beau travaillé d’arrache-pied, j’étais toujours une des dernières à comprendre ce que certaines choses signifiaient, j’étais toujours une des dernières à entendre une histoire importante. Je dévorais des livres pour me mettre au niveau d’un élève qui avait baigné dans tout cela depuis tout petit, mais cela n’était même pas suffisant ! Cependant, au cours de la seconde et de la troisième année, cela s’est calmé. Mes amis avaient fini par m’aider, par surmonter mon caractère de chien et ma fierté personnelle pour tenter de tout m’expliquer une fois le moment venu, sans me rire au nez comme certains avaient pu faire auparavant. Cependant, plus les révélations venaient, plus le monde des sorciers était attachant. J’avais mal au cœur de revenir chez moi l’été, tout simplement parce qu’il fallait me priver de ce qu’on m’avait donné l’été de mes onze ans. Puis la quatrième année vint, la cinquième également, la sixième et la septième dans la foulée. Toutes se suivaient, toutes étaient longues, mais je les vivais toutes comme s’il s’agissait de mes dernières. J’avais beau être à Serdaigle, je n’étais pas tant un rat de bibliothèque, mais je restais brillante. J’ai eu l’impression, tout au long de ces années, d’être importante, de ne pas être quelqu’un de banal. Même si au fond je le suis. Pour faire un vague résumé de mes années à Poudlard, je pourrais simplement dire : quotidien d’une élève normale. Cours, repas, pauses, bibliothèque, salle commune. J’avoue avoir toujours eu une adoration pour le lac, pour ses environs, à un tel point que je vais souvent là-bas pour étudier et faire mes devoirs… Manies étranges que j’assume, dirais-je. J’ai été en retenue, de temps en temps, mais tellement peu de fois que j’ai même fini par oublier ce que j’avais été obligée de faire. Autrement, oui, comme tous les élèves de Poudlard, je n’ai eu que deux objectifs : réussir, et faire gagner des points à ma tendre maison, Serdaigle.

Quel est ton pire souvenir concernant l'école ⚡
Mon pire souvenir de Pouldard est certainement le moment où le Choixpeau a choisi ma maison, le soir même où je suis arrivée dans cette école. Je pourrais raconter cette scène dans cinquante ans, tellement elle m’a marqué, tellement celle-ci va rester graver dans ma mémoire ! L’anxiété que j’ai pu ressentir était à son comble. Je ne savais pas ce qu’il m’attendait, je ne savais pas ce qu’ils allaient me faire. J’entends encore dans mon esprit le fameux « Lawrence, Sierra ! » qui m’avait annoncé ma mort certaine. Je me vois encore m’avancer lentement vers le tabouret, m’asseoir avec difficulté dessus, tellement mon souffle était court, tellement je tremblais. Je pensais sincèrement que je n’allais pas m’en remettre, que s’en était fini pour moi… J’avais eu beau voir les autres élèves s’en sortir, se diriger fièrement vers une des quatre tables de l’école, j’avais la certitude que quelque chose irait de travers avec ma personne, que quelque chose ne se déroulerait pas comme il le faut. Et s’il m’annonçait que finalement mon inscription était une erreur ? Et s’il m’annonçait qu’aucune maison ne me conviendrait ? Les secondes durant lesquelles le Choixpeau avait pris sa décision avait été interminable, j’avais prié intérieurement, encore et encore, comme si cela allait pouvoir changer quelque chose. Je ne voulais pas me retrouver dans une maison à mauvaise réputation – il y en avait bien une, non ? – ni même me voir renvoyer sur le champ puisque je n’étais pas digne d’être ici. De plus, le regard des autres élèves plus âgés sur moi m’avaient rendus encore plus stressée, m’avaient fait rougir, m’avaient rendu si tendue que je n’avais pas entendu la délibération du Choixpeau, qu’il m’avait fallu quelques minutes avant de me diriger d’un pas tremblant vers la table des Serdaigle, ma nouvelle maison. Pourquoi Serdaigle, d’ailleurs ? Ce n’est que quelques jours plus tard que j’avais eu la description détaillée de chaque maison, de chaque qualité qui faisait que j’appartenais à celle-ci. Donc oui, c’est certainement le pire souvenir que j’ai pu avoir de Poudlard. Oui, la répartition m’a traumatisé. Comme quoi, je ne suis vraiment pas comme les autres !

Quel est ton souvenir le plus heureux concernant l'école ⚡
« Q’est ce que c’est ? » « De la Bièrauberre Sierra ! » « C’est quoi exactement ? » « Une boisson. Excellente, d’ailleurs. Tu devrais goûter, tu ne peux pas ne pas aimer. » « … J’adore ce monde. » Pré-Au-Lard. Je garde un souvenir émerveillé de ma première visite du village, en troisième année, avec une poignet d’amis. Si ce monde ne m’avait encore jamais déçue, j’avais été véritablement ravie de pouvoir voir tout cela, de pouvoir vagabonder dans des ruelles autre que celles du Chemin de Traverse. Je respirais un nouvel air, je découvrais une fois de plus le monde auquel j’appartenais ! Je me souviens avoir posé une multitude de questions à ma meilleure amie, d’avoir couru partout, d’avoir haussé un sourcil sous ses réponses amusés, d’en reposer encore, encore, et encore. Je ne voulais rien rater. Je ne voulais absolument pas passer à côté de quelque chose, je ne souhaitais pas rater un détail. J’étais curieuse, incroyablement curieuse, mais j’étais émerveillée. Ce qui me poussait à courir partout était certainement la passion du monde des sorciers, la volonté d’être une sorcière comme une autre, de ne pas souffrir d’un désavantage à cause de mes origines moldues.





Dernière édition par Sierra W. Lawrence le Dim 17 Juil - 22:34, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frederic Milo Weasley

HUFFLEPUFF ⚡ huitième année


Frederic Milo Weasley

⚡ PAPERS : 184
⚡ POINTS : 13
⚡ ICI DEPUIS : 27/06/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 10:53

Bienvenue sur F.W ! Smile Je te souhaite bon courage pour ta fiche Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypso D. Gray

FÉE ஜ fonda
hate that i love you ❥


Calypso D. Gray

⚡ PAPERS : 725
⚡ POINTS : 107
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 11:19

Tiens, le scénario de James (l)
Bienvenue miss, si tu as la moindre question, n'hésite pas

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    regarde moi, assise dans l'ombre
    On peut tout cacher sous un sourire. Oui, parce que derrière ce geste anodin, symbole même d'une joie de vivre illusoire peut se cacher les blessures les plus béantes. La plupart des gens ne vont pas au delà de cette façade, de ce masque pourtant empli de faux-semblants. Au fond, un sourire n'est rien de plus qu'un magnifique mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 11:24

    Frederic ; Merci beaucoup ! I love you Je vais avoir besoin de courage pour la fiche, ça c'est sûr. Laughing
    Calypso ; Oui le scénario de James. (a) Je n'hésiterais pas si j'ai des question ! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahlia A. Blackwood
ACIDEEN ♕ I'll never say goodbye to you.

Dahlia A. Blackwood

⚡ PAPERS : 164
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 30/06/2011
⚡ AGE : 21

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 12:54

Bienvenue jolie brune
Bonne chance pour ta fiche (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtual-box.forumgratuit.org/
Billie McArthur

Billie ♥ She can turn herself into a bitch

Billie McArthur

⚡ PAPERS : 399
⚡ POINTS : 57
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 16:07

    Bienvenue et bonne chance pour le reste de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 16:40

    Dahlia ; Merci beaucoup jolie blonde.

    Trystàan ; Thanks. I love you

    Victoire ; ALEXIA ? AVEC CE PERSO ? Mon dieu comment je me fais trop capter à chaque fois. Merci beaucoup I love you

    Fidelice ; Rachel a du succès. Merci beaucoup beaucoup.

    Billie ; J'aime ton pseudo. *-* Merci. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 17:19

    de rien de rien de rien encore une fois.
    Oui, réserve moi pleeeein de topics. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albus S. Potter

SLYTHERIN ⚡ sixième année


Albus S. Potter

⚡ PAPERS : 87
⚡ POINTS : 5
⚡ ICI DEPUIS : 04/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 19:09

BIENVENUUUUE (future belle-sœur) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily L. Potter

GRYFFINDOR ⚡ cinquième année


Lily L. Potter

⚡ PAPERS : 218
⚡ POINTS : 13
⚡ ICI DEPUIS : 30/06/2011
⚡ AGE : 24
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 19:23

Bienvenue (JOLIE RACHEL DE MON COEUR...)
bonne chance pour ta fiche : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 11 Juil - 22:07

    Albus ; Merciiiii futur beau-frère. suis-je censée avoir peur ?

    Lily ; Thanks. <3 (OH MAGNIFIQUE KAYA. *o*) & merci pour la fiche. I love you


Dernière édition par Wendy J. Lawrence le Jeu 14 Juil - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Ven 15 Juil - 17:33

    Merci. I love you

    Bon. Je ne sais pas si c'est le fait de me savoir en compétition ou bien parce que je n'arrive plus à aligner ne serait-ce qu'une ligne agréable à lire, mais je n'avance pas dans cette fiche et ça m'énerve. Laughing C'est pour cela que je pense laisser le rôle à Juliet. I love you Cependant, j'ai vraiment envie de jouer sur ce forum, parce qu'il est accueillant etc., donc je pense que je vais avoir besoin d'aide pour trouver un avatar. Et tout ceux qui attendent un scénario féminin, n'hésitez pas à me le proposer, j'irais jeter un coup d'oeil et peut-être que j'aurais un coup de coeur. *-*
    En espérant de ne pas embêter mon monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias E. Gray

Tσъу ×× Fondateur
Playmate à gros kiki.


Tobias E. Gray

⚡ PAPERS : 979
⚡ POINTS : 294
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Ven 15 Juil - 17:44

    Oooooh, viens chez les jaunes !
    D'accord Smile je te conseille de mp Juliet pour lui dire Wink
    Niveau célébrité... Tout dépend d personnage que tu veux jouer Smile Après, personnellement, j'aime beaucoup Jessica Stroup, Shenea Grimes, Sophia Bush, Anna Paquin, Evan Rachel Wood Smile

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Ven 15 Juil - 18:08

    Je l'ai mpotté. I love you
    Merci pour ton aide, mais je pense prendre Kristen Bell. Est-ce que ça serait possible de la réserver le temps de refaire ma fiche ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily L. Potter

GRYFFINDOR ⚡ cinquième année


Lily L. Potter

⚡ PAPERS : 218
⚡ POINTS : 13
⚡ ICI DEPUIS : 30/06/2011
⚡ AGE : 24
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Ven 15 Juil - 18:15

KRISTEN BELL bon choix sweet jesus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypso D. Gray

FÉE ஜ fonda
hate that i love you ❥


Calypso D. Gray

⚡ PAPERS : 725
⚡ POINTS : 107
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Ven 15 Juil - 18:24

Je te la réserve, très bon choix en tout cas, j'avais hésité à la prendre pour mon dc

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    regarde moi, assise dans l'ombre
    On peut tout cacher sous un sourire. Oui, parce que derrière ce geste anodin, symbole même d'une joie de vivre illusoire peut se cacher les blessures les plus béantes. La plupart des gens ne vont pas au delà de cette façade, de ce masque pourtant empli de faux-semblants. Au fond, un sourire n'est rien de plus qu'un magnifique mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 18 Juil - 0:29

Merci beaucoup. I love you

Je pense avoir terminé ma fiche. *o*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Drucilla Heathcliff
SLYTHERIN9 ème année
we will all laugh at gilded butterflies.
C. Drucilla Heathcliff

⚡ PAPERS : 133
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 18 Juil - 10:51

Bienvenue sur FW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 18 Juil - 11:14

Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyä L. Merwyn

Métaphore ♕ Fonda
Méfaits accomplis ღ


Freyä L. Merwyn

⚡ PAPERS : 427
⚡ POINTS : 56
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 18 Juil - 11:37

Si ça c'est bâclé je veux bien bâcler une fiche comme toi !
Tu es officiellement validée belle blonde, bienvenue donc sur F.W & dans la maison Serdaigle !

Si tu as le moindre problème n'hésites pas

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    Je suis le maître de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme ♣️
    La liberté n'induit pas l'égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes.


Parce que le CBA roxe sa maman ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra W. Lawrence

RAVENCLAW ⚡ huitième année


Sierra W. Lawrence

⚡ PAPERS : 100
⚡ POINTS : 21
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 18 Juil - 11:43

Own merci beaucoup. Non mais sérieusement j'ai honte de cette fiche. Laughing
Merci encore. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
C. Drucilla Heathcliff
SLYTHERIN9 ème année
we will all laugh at gilded butterflies.
C. Drucilla Heathcliff

⚡ PAPERS : 133
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 11/07/2011

MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   Lun 18 Juil - 15:10

Bienvenue sur FW !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.   

Revenir en haut Aller en bas
 
S. W. L. ✄ i'll stop the whole word.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stop tout !!!
» [Stop-Motion] War of Bohrok !
» [Stop-Motion] Projet: univers wars
» [Stop-Motion] Marek production
» [Stop-motion] Besoin d'aide !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA CEREMONIE :: PLATEFORM 9 ¾ :: TO LONDON FROM HOGWARTS !-
Sauter vers: