AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NOUVEAU DESIGN + d'infos ici ♥️
GRAND TRI par rapport au rescencement et au trop-pleins de membres inactifs.
Si vous avez été supprimé par erreur vos fiches ne sont pas supprimés, ré-inscrivez !
Les maisons Serdaigles et Serpentards sont a privilégier !

Partagez | 
 

 THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.

Aller en bas 
AuteurMessage
Isobel T. Pickleweed

DIRECTRICE ⚡ Bitch sexy woman diabolic !


avatar

⚡ PAPERS : 79
⚡ POINTS : 112
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Jeu 30 Juin - 12:12



rp libre

on ne change pas, on met juste les costumes d'autres sur soit et voilà.


Le temps était maussade, un éclair traversa le ciel et le tonnerre gronda. Tout ceci n'annonçait rien de bon, mais Isobel refusait de croire que l'orage qui approchait était un signe de malheur. D'ailleurs, elle était du genre pragmatique, très terre à terre ! C'est pourquoi elle n'avait jamais choisi de suivre des cours de divination. Très peu pour elle. La jeune directrice devait faire son discours, mais elle ne savait pas comment procéder. L'angoisse prenait place et elle faisait les cent pas dans la grande salle, actuellement vide. Les élèves allaient arriver d'ici quelques instants, ils s'installeraient chacun à la table de leurs maisons et la cérémonie de répartition allait commencer, puis il y aura son discours. Comme faire bonne figure si jeune et après que Poudlard est connu des figures, des symboles comme Albus Dumbledore ou Minerva ? Allait-elle trouver sa place ? Tant de questions qui se bousculaient dans la tête de la jeune femme qui n'auraient ses réponses, qu'avec des actes. Elle soupira avant de se tourner vers la porte. Un professeur entra et lui rappela que les élèves se préparaient. Isobel hocha la tête. Elle, elle était prête. Elle porta une longue et ravissante robe de sorcier mauve avec des perles brodées au niveau du débardeur. Ses cheveux étaient soyeux et certaines mèches, tressées entre elles avec des barrettes. Elle avait aussi prit soin de les boucler légèrement. Le tout, non pas pour séduire, mais pour donner de l'assurance, se montrer digne de ce poste. Elle avait longuement hésité à accepter, mais finalement oui, car elle était certaine d'une chose, Minerva était partie pour une raison qu'elle voulait découvrir. Sa nature de Auror l'a persuadé dans cette optique et si son ancien professeur de métamorphose l'avait nommé, c'était pour une bonne raison. Une ombre tournait autour de Poudlard et la directrice n'appréciait guère. Elle croisa les mains dans son dos avant de se diriger vers le fond de la salle pour s'asseoir à la place où tous les directeurs se sont assit. Ce trône finement décoré et si symbolique. D'un geste léger, qu'elle désirait gracieux, le plafond de l'école laissa apparaître des bougies allumées qui flottaient dans les airs. Elle avait appris à maîtriser l'école, sa magie, elle avait même tenu à ajouter sa touche personnelle en créant de nouveaux lieux comme la salle du sable ou encore, la salle du temps. Isobel prit place, croisant les jambes, elle fixa la porte et sa voix sonna, d'une manière stricte, mais aussi déterminée à la fois.

Vous pouvez entrer.

Et sur ces mots, la porte s'ouvrit grandement, laissant entrer une marais humaine d'étudiants. Le face à face venait de commencer.





    vous êtes invité à écouter la musique parce qu'elle gère un max !


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .




PRINCESSE DEFIGUREE ▶️ C'est mon âme qu'on assassine, doucement, la lame s'enfonce au plus profond de moi. Ils ont tout détruit. It was dark and I was over, until you kissed my lips and you saved me ! My hands, they were strong but my knees were far too weak to stand in your arms without falling to your feet. But there’s a side to you that I never knew. But I set fire to the rain, watched it pour as I touched your face. It burnt while I cried beause I heard it screaming out your name !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firewhiskey.1fr1.net
Eathenial L. Woodhouse

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


avatar

⚡ PAPERS : 319
⚡ POINTS : 12
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Jeu 30 Juin - 14:45

Quitter la chaleur de ses draps fut une véritable torture. De tout l'été, il n'avait pas passé une seule bonne nuit de sommeil. Ses vieux démons l'accueillaient dès qu'il mettait les pieds hors de l'enceinte du château ; il avait passé des nuits en lutte contre des rêves trop colorés, trop vifs, trop vrais. Peut-être parce qu'il s'agissait en réalité de souvenirs un peu déformés ? En tout cas, le retour à Poudlard sonna comme une véritable délivrance. Comme bon nombre des élèves, il était ici chez lui. Néanmoins, il avait trouvé la force de sortir de son lit, prendre une douche, et même arriver un peu en avance, aux pieds des escaliers, attendant patiemment que la nouvelle directrice leur permette de faire irruption dans la Grande Salle.

Appuyé contre un mur, le rouge et doré était abîmé dans la contemplation de la masse grouillante qui se pressait devant les lourdes portes en bois. Depuis huit ans à présent, le schéma perpétuel de la rentrée se déroulait devant ses yeux et il ne s'en lassait pas. Plongé dans le mutisme qui le caractérisait si bien, il observait, étudiait, analysait les mouvements enjoués des camarades qui retrouvaient leurs amis. Les embrassades, les coups derrière le dos, les bises, les jeux, tout était si bien coordonné que les souvenirs de pièce de théâtre moldu lui revenait en tête. Il avait assisté quelques représentations avec sa mère, lors de son vivant, et s'était étonné de la réalité des œuvres. Après tout, c'était cela ; la vie était une pièce de théâtre. Soudainement, un sursaut s'éleva dans la masse, et Eathenial s'aperçut rapidement que les portes s'étaient ouvertes. Alors il suivit la masse, d'un pas nonchalant, de sa démarche indifférente, ses yeux virevoltant dans la pièce, cherchant un endroit où se vriller mais la crainte de croiser le regard d'une certaine jeune femme l'empêcha d'aller trop loin dans la direction des jaunes. Il pressa le pas jusqu'à la table assignée à sa maison, prit place à côté d'un groupe de personnes qui riaient bruyamment. L'ambiance était à la fête. S'il les enviait ? Pas vraiment. Il ne s'était jamais mêlé à eux, un peu trop solitaire dans l'âme. Pourtant, ce fut avec un sourire qu'il accueillit les personnes qui s'installèrent en face de lui, les saluant d'un rapide hochement de tête. S'il n'était pas aussi expansif que les autres, il ne pouvait s'empêcher de ressentir le soulagement de la rentrée. Il était à Poudlard, il n'avait pas vu son père de toutes les vacances, c'était parfait.

Les regards étaient tous tournés en direction de la table des professeurs et, plus précisément, déshabillaient complètement sans gêne la nouvelle directrice. « Pas mal la nouvelle, bien foutue. » Et les remarques, évidemment, fusaient. Le solitaire n'était même pas surpris, il avait reconnu la voix du jeune Calloway, une personnalité bien connue dans sa maison pour avoir brisé bon nombre de cœurs. Accueillant la remarque avec un roulement d'yeux, Eathenial pinça les lèvres. « Oui, bien sûr. Elle est là pour ça. » Le regard peu amène qu'il reçut en retour du garçon à côté de lui, certainement un gars aux hormones en ébullition, lui fit prendre conscience qu'il avait lâché sa pensée tout haut. Cette fois, s'il leva les yeux au ciel, ce n'était pas en déplorant la bêtise de la réplique d'un jeune homme en rut, mais bien en soulignant son propre manque de contenance. Et puis, il n'avait jamais rien eu contre Calloway, jusqu'à ce que ce dernier montre un certain plaisir à le rabaisser. Sous quel prétexte ? Il n'en avait absolument aucune idée, et s'en fichait. Il passait inaperçu, c'était tout.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

    the whole day through, just an old sweet song ; song of you comes as sweet and clear as moonlight through the pines.


Dernière édition par Eathenial L. Woodhouse le Jeu 30 Juin - 21:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dahlia A. Blackwood
ACIDEEN ♕ I'll never say goodbye to you.

avatar

⚡ PAPERS : 164
⚡ POINTS : 17
⚡ ICI DEPUIS : 30/06/2011
⚡ AGE : 21

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Jeu 30 Juin - 15:44

Je ne prenais réellement conscience que c’était la rentrée uniquement lorsque je me retrouvais devant cette grande porte de chêne. Comme des milliers d’élèves avant moi, j’attendais le signal du dirigeant de l’école. Cette année tout avait été chamboulé, notre ancienne directrice, Minerva McGonagall, avec qui je n’avais entretenu que de rares rapports, était partie précipitamment. Après avoir lu l’article de la Gazette du Sorcier dans lequel ils dressaient le portrait de la nouvelle directrice, la seule chose que je pouvais dire était qu’elle paraissait trop douce, trop parfaite pour être honnête. J’étais peut être trop soupçonneuse ? J’avais toujours eu du mal à faire confiance mais la, avec son sourire angélique et ses cheveux marrons qui encadraient un visage en forme de cœur, je ne pu m’empêcher de penser qu’elle me ressemblait. Apparence douce et gentille pour cacher une âme de glace.
Les portes s’ouvrirent dans un petit grincement, cela faisait le charme de l’école, l’immensité de Poudlard était inquiétante tant elle était démesurée. Je me dirigeais vers la table des Serpentards, ma robe de sorcière touchait à peine le sol. J’avais pris soin de me boucler soigneusement les cheveux pour entrer en scène pour la première fois cette année. Personne ne pouvait me résister. J’offris mon sourire le plus lumineux de l’année à mon frère qui était déjà installé. Prenant place à mon tour, je pris bien soin de ne pas froisser ma robe noire, arborant fièrement les couleurs vert et argent de ma maison. Je tournai alors la tête vers la directrice. Elle avait toujours l’air aussi sage mais qu’est-ce qu’elle pouvait manquer de saveur ! Elle se tenait droite sur son siège, l’air sérieux et concentré, déterminée à regarder les élèves un par un. Ses cheveux marron étaient légèrement bouclés, signe qu’elle s’était longuement préparée. Il manquait une touche d’originalité dans son portrait. Quelque chose qui manquait, je ne la connaissais pas encore mais elle ne me plaisait pas. Voyez-vous, Albus Dumbledore avait ce petit côté vif et intelligent qui me plaisait beaucoup, McGonagall avait ces ascendances écossaises que j’aimais bien mais la nouvelle était tellement… normale ! Les réactions furent vives autour de moi. Je pus entendre des « Pfff… Elle peut pas être pire que l’autre. » ou des « Elle est jolie. » J’avais envie de me lever et de hurler qu’ils étaient aveugles, complètement aveuglés par son charisme. Au lieu de ca je me contentais de regarder les premières années rentrer dans la salle en faisant un raffut incroyable, ils levaient le nez vers le plafond, l’air étonnés. On aurait dit qu’ils étaient tous nés-moldus et qu’ils n’avaient jamais été en contact avec la magie. Le plafond était nuageux et sombre ce soir-là. Il était rare qu’il fasse beau le jour de la rentrée, le château nous le confirmait. De temps à autres un éclair zébrait le ciel étoilé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virtual-box.forumgratuit.org/
Tobias E. Gray

Tσъу ×× Fondateur
Playmate à gros kiki.


avatar

⚡ PAPERS : 979
⚡ POINTS : 294
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Ven 1 Juil - 14:40

    J'attendais Frederic pour me rendre dans la grande salle, mais comme toujours, il était en retard. Je regardais l'heure par une horloge en soupirant. Super... Je refusais d'être en retard pour le discours de la directrice. Je devais avouer qu'elle m'intriguait. Pourquoi se trouvait-elle ici ? Avait-elle la prestance des anciens directeurs ? J'en doutais, mais je voulais la voir vraiment. J'attendis encore quelques minutes avant de partir sans Frederic. Tant pis. J'ajustais ma cravate en route, le noeud, ainsi que ma robe de sorcier. Cette dixième année allait être heureuse, malgré mes visions. J'étais avec Billie et ça me suffisait. Je me dépêchais pour arriver dans le hall et de suite, je pouvais admirer la masse d'étudiants devant la porte. Finalement, je n'étais pas en retard. Tout en descendant les marches, j'essayais d'apercevoir Billie, en vain. Je soupirais avant de sentir une tape amicale sur mon épaule.

    Hé ! Tobias, comment tu vas ? lança Hermès, un gryffindor et ami proche de moi.
    Ca va nickel, merci et toi ? lui répondis-je en me mêlant à la foule.

    Hermès allait bien, comme moi. Nous nous sommes mis à discuter ensemble, de nos vacances, amours, de tout et de rien pendant dix bonnes minutes avant que les portes ne s'ouvrent. Une fois dans l'impressionnante grande salle, je pris place à ma table. Je cherchais de nouveau Billie du regard chez les Gryffondor et je souriais en la voyant. Je lui lançais un petit regard complice avant de hausser un sourcil en entendant Calloway fanfaronner sur le physique de la directrice. Il me sortait des yeux ce type. Déjà qu'il draguait ma soeur... Mais qu'il n'aille pas trop loin ! Je tournais la tête vers Miss Pickleweed. Elle semblait nerveuse et stricte, mais on ne pouvait pas dire qu'elle était belle, cependant, j'avais l'impression qu'ici, sur cette chaine, dans cette pièce, elle n'était pas à sa place. Je croisais les bras, fixant la directrice. J'attendais avec impatience son discours parce qu'après tout, la cérémonie de répartition, je m'en fichais un peu.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adriane K. Malefoy

RAVENCLAW ⚡ sixième année


avatar

⚡ PAPERS : 199
⚡ POINTS : 22
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Ven 1 Juil - 16:12

Ca y était. Le grand jour. Celui que j'attendais depuis le début des vacances d'été : la rentrée. Oui, ça paraît un peu bizarre dis comme ça mais je ne supportais plus d'être chez moi. Depuis mon entrée à Poudlard et mon acceptation à Serdaigle, mes parents m'adressaient encore moins la parole qu'avant. Bien sûr, je préférais me persuader qu'ils m'aimaient quand même car, après tout, j'étais leur fille. Le pire dans tout ça ? Ce n'est ni mon jumeau, ni ma soeur, qui m'aidaient à me faire un peu plus accepter par la famille. Eux deux, je n'avais aucun doutes pourtant. Ils m'aimaient sauf que, allez savoir pourquoi, ils étaient incapables de me le montrer. C'était donc le baume au coeur que je descendis du train, observant avec toujours autant d'émerveillements le château. «De retour à la maison» pensais-je. J'entendis alors Rose et Scorpius descendre derrière moi. J'adressais un sourire à la Weasley et un hochement de tête à mon jumeau, sourire toujours sur les lèvres. Je passais ensuite mon sac par-dessus mon épaule et me mis en route vers le château.

Une fois dans le parc, j'inspirais à fond pour m'imprégner de la fraicheur des lieux plongés dans la nuit. J'adorais rester dehors et ce qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige. Je regardais autour de moi, dévisageant tout le monde. J'en connaissais la plupart pour commencer ma sixième année. Je vis de loin Nathanaël, perché sur je-ne-sais-quoi. Je soupirais et traçais ma route, espérant trouver un ami dans ce brouhaha. Les portes de la Grande Salle s'ouvrirent alors que j'arrivais et comme chaque année, je me remémorais ma première entrée ici. Je me souvenais de ma répartition et de tout ce qui m'avait émerveillé la première fois. Je regardais au plafond qui indiquait qu'il faisait plus qu'un sale temps ce soir. Comme d'habitude. Je soupirais de joie à l'idée d'être revenue chez moi et allais m'installer à la table des Serdaigle. Je vis pas très loin Finnick que je saluais :

«Hei salut ! Tu as passé de bonnes vacances ?»

Je lui adressais un énorme sourire mais avant même d'avoir pu entendre la réponse, je perçus le doux son railleur de la voix de Nathanaël. Je soupirais et me retournais vers lui et les Gryffondor alors qu'ils éclataient tous de rire après sa petite remarque sur la nouvelle directrice. C'est alors que je fus curieuse de savoir à quoi elle ressemblait justement, cette nouvelle directrice. Je la cherchais des yeux et la trouvais assise sur le trône au milieu de la table des professeurs. Elle était tellement droite qu'on aurait dit un piquet. Je réprimais un rire en m'imaginant la scène et continuais à la détailler. Elle était savamment coiffée et habillée, ses cheveux bruns retombant sur ses épaules. Elle était plutôt jolie, ce tombeur de Nathanaël avait raison. Elle avait du charisme mais n'était-elle pas un peu trop jeune pour diriger une école comme Poudlard ? Je resterais sceptique jusqu'à son discours au moins, ça, c'était clair.

Je me retournais vers les autres tables et observais celle des Serpentard. Je repérais ma soeur et mon jumeau à qui j'adressais un sourire et un geste de la main. Je me retournais ensuite vers ma table, essayant de me concentrer pour écouter la réponse de Finnick. Après tout, ce n'était pas très poli de ne pas écouter la réponse à ma question ...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://get-it-right.forumpro.fr/
Billie McArthur

Billie ♥ She can turn herself into a bitch

avatar

⚡ PAPERS : 399
⚡ POINTS : 57
⚡ ICI DEPUIS : 28/06/2011

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Ven 1 Juil - 17:06

    « A l'année prochaine. » C'était les derniers mots que Billie avait lancer sans sentiments à sa mère avant de monter dans le train et en y repensant, elle en était plutôt fière. Il y avait une tension vraiment intense entre elles et jamais rien ne pourrait faire en sorte qu'elles puissent s'entendrent un jour, c'était impossible. Alors quand le réveil avait sonner ce matin, annonçant la fin des vacances scolaires, un grand sourire avait pris possession des lèvres de la jeune McArthur. Elle allait enfin retrouver sa maison, l'endroit où elle passait la plus de temps dans l'année depuis ses onze ans. De plus elle allait retrouver tout ceux qui avaient de l'importance à ses yeux, cela avait été difficile de pouvoir les voir pendant ce congé. Chacun avait sa famille, des voyages de prévu et elle était vraiment presser de les retrouver. Surtout Tobias qui lui manquait plus que tout. Le voyage en train c'était passer rapidement et elle avait soupirer de bonheur en voyant les contours de Poudlard se dévoiler à ses yeux pendant que le train faisait son entrée dans la gare de Pré-au-Lard. En descendant sur le quai, son regard croisa celui de Victoire qui était en compagnie de Ted Lupin, elle grimaça avant de lui faire un petit signe de main. C'était une bonne amie, mais le fait qu'elle n'apprécie pas son petit-ami rendait les choses vraiment difficiles entre elles. La foule autour d'elle la faisait se sentir bien et pendant le trajet jusqu'au château, Billie ne pu s'empêcher de discuter avec les personnes qui partageaient sa calèche. Un peu curieuse, elle les interrogea sur leur vacances et surtout ce qu'ils avaient bien pu faire pendant cette longue période. Ceux qui ne la connaissait que de vue avait été assez étonner, mais avait répondu gentiment à ses questions. Une fois dans le hall, elle discuta quelques minutes avec Finnick afin de savoir comment il allait avant de croiser le chemin de Nathanaël qu'elle sera rapidement dans ses bras. L'impatience se faisait vraiment ressentir, il y avait une nouvelle directrice qui faisait son entrée en poste et tout le monde était pressée de voir à quoi elle pouvait bien ressembler. Elle la première. Beaucoup disait que c'était une mégère et que cette année allait devenir une véritable prison, mais elle avait beaucoup de mal à y croire. Billie allait se faire une opinion en la voyant et en écoutant son discours. Quand les portes s'ouvrirent, elle se dirigea tout de suite vers la table des Gryffondors et s'installa en saluant tout ceux qui étaient en train de s'installer. Rose Weasley, une de ses très bonnes amies passa près d'elle et elle l'interpella pour discuter quelques secondes avant de la relâcher. En voyant que la foule était de moins en moins compact, elle jeta un regard vers la table des Poufsouffle pour y voir son petit-ami qui regardait dans sa direction. Un grand sourire vint sur ses lèvres en voyant le regard complice qu'il lui lança et pour toute réponse elle lui fit un petit signe de la main. Maintenant restait plus qu'à attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ange Dareth Blackheart

GRYFFINDOR ⚡ huitième année


avatar

⚡ PAPERS : 78
⚡ POINTS : 9
⚡ ICI DEPUIS : 29/06/2011
Localisation : ❝ poudlard ❞

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Ven 1 Juil - 17:23

Ange Dareth Blackheart

J'allais finir par vraiment être en retard. Tout ça parce que j'avais eut la brillante idée de faire un petit somme. J'étais complètement fatiguée depuis quelque temps et mon agitation du moment n'arrangeais rien. Il ne me restait que peu de temps pour me rendre à la grande salle pour l'introduction. On avait une nouvelle directrice et d'après la gazette du sorcier, ça jazzer beaucoup sur elle, la pauvre quand même, je n'aimerais pas vraiment être à sa place, jeune, novice et maintenant à la tête de l'école Poudlard et surtout reprendre le flambeau après deux grandes têtes, non franchement je n'aimerais pas être à sa place. Je souris devant mon miroir, j'étais enfin prête mais aussi en retard, toutes les filles de mon dortoirs étaient déjà sortit. « Mince » J'enfila rapidement ma cape de sorcier par dessus mon jeans et mon pull, tanpis de toute façon personne n'allait voire que je n'étais pas en tenue réglementaire, je remis mes cheveux en place et sortit de ma salle commune en courant. Je fis attention à ne pas déranger les escaliers, farceur comme ils étaient j'avais mieux a faire que de m'amuser avec eux. Une fois les pieds enfin sur terre, je courus vers la salle commune, je vis tout un groupe de personne rentrer dans une agitation que je connaissais bien, celle du début d'année. J'arrêtais de courir pour reprendre mon souffle. Alors que je pénétrais dans la salle, je vis pas mal de monde que j'avais déjà vu. Je vis Billie non loin de moi, elle jetait un regard vers la table des pouffsoufles, je vis alors Tobias, je souris. Il y avait Victoire aussi. Je soupira et m'assit, il n'y avait encore personne à côté de moi, je mis mes deux mains sur la table et la regarda. « La galère commence. » Je releva alors la tête et vit un peu les gens autour de moi, de nouvelles têtes, les premières années qui venaient tout juste d'arriver, des anciens. Je souris doucement et vit alors arriver la nouvelle directrice, j'étais du même avis que les mecs, elle était vraiment pas mal et inspirait la confiance et le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freyä L. Merwyn

Métaphore ♕ Fonda
Méfaits accomplis ღ


avatar

⚡ PAPERS : 427
⚡ POINTS : 56
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Sam 2 Juil - 17:27

C'est essoufflée que j'étais arrivée dans le train ce matin. Mon réveil n'avait pas sonné et j'avais quitté mon appartement londonien aux environs de 10h45. C'est en courant que j'avais traversé la ville, les cheveux attachés à la va-vite et ma valise à peine fermée. J'étais arrivée à King's Cross au moment où le train allait partir et ce n'est qu'à force de négociations avec le machiniste que j'ai pu pénétré dans le Poudlard express. Du coup, je n'avais pas pu profiter du voyage avec mes amis, m'étant retrouvée dans le même compartiment de deux premières années stressés que je m'étais amusée à effrayer. Quand enfin le long voyage fut achevé, je me ruai vers le château pour y rejoindre mes amis. Et merde pensais-je, Ils étaient déjà tous entrés. J'entrais dans le château, pressée de rejoindre mes amis après deux mois. Comme chaque année, je ne pus m'empêcher de m'extasier devant la beauté du château. L'immense escalier de marbre brillait à la lueur des bougies alors que le plafond de la grande salle brillaient de mille étoiles. La grande salle était décorée aux couleurs des quatre maisons de Poudlard. Comme à chaque fois, la vision de la grande salle ainsi décorée me rappela à quel point j'aimais cette école. En m'avançant vers la table des rouges et ors, je lançais un regard vers la table des professeurs. La nouvelle directrice était là, assise sur le trône d'or. Elle semblait jeune et encore peu sûr d'elle, pourtant je devinais à son regard et à son port altier une certaine fermeté et un fort caractère. Elle n'avait pas le charisme de Minerva McGonagall ni d'Albus Dumbledore, mais il fallait lui donner le temps. J’aperçus Tobias, un de mes exs. Aussitôt, je lui lançais un regard noir. Notre relation s'étaient achevée de façon brutale et depuis, ma rancune ne s'était pas tarie. Plus loin, au niveau de la table de gryffondor, . Billie McArthur fut une de mes meilleures amie. La voir me fit frémir. Notre amitié s'était achevée, détruite par ma rancune. Et aujourd'hui, je regrettais nos moments complices mais ma fierté m'empêchait de faire le premier pas. Je m'éloignais d'elle, ne voulant pas m'assoir à ses côtés.

« Sympa la nouvelle, bien foutue. »

Ce genre de remarque ne pouvait venir que de Nathanaël Calloway. Ce coureur de jupon fanfaron et rebelle était devenu l'un de mes amis les plus proches après une courte amourette. Je l'aimais beaucoup et j'avais en lui une confiance absolue. Je m'installais à ses côtés en saluant ses amis.

« Ce genre de remarque ne pouvait venir que de toi Calloway. Mais tu as raison, elle est plutôt bien foutu, maintenant j’espère qu'elle a la tête aussi bien foutue que son corps sinon j'en connais qui vont lui faire la misère. Moi la première. »

C'était la vérité, depuis quelque années, j'éprouvais un certain plaisir à contourner les règlements, par pure provocation, mais aussi par un anti-conformiste certain. Et j'ai hâte de voir la réaction de cette nouvelle directrice.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    Je suis le maître de mon destin. Je suis le capitaine de mon âme ♣️
    La liberté n'induit pas l'égoïsme et il n'y a pas d'homme plus libre que celui qui agit parce qu'il pense ses actes justes.


Parce que le CBA roxe sa maman ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Calypso D. Gray

FÉE ஜ fonda
hate that i love you ❥


avatar

⚡ PAPERS : 725
⚡ POINTS : 107
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011
⚡ AGE : 26

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Sam 2 Juil - 21:00

THE WAY OF A LEGEND
____________ « La vie est un bal masqué ou tout n'est que fausseté »

Un brouhaha presque assourdissant régnait tout autour de moi, entremêlement de rires, de murmures et d'exclamations. Comme a chaque jours de rentrée, les différents élèves s'enlaçaient et s'embrassaient, se toisaient et se rencontraient en cet incessant bal ou chacun revêtait de son plus beau masque. Il suffisait de voir les embrassades hypocrites ou les sourires les plus faux. Mon regard parcourait les différents visages, adressant un simple signe de tête aux visages connus, j'adressai un sourire complice à mon frère Tobias puis portai mon regard vers l'estrade ou se trouvait les professeurs. Devant l'imposant siège ou se tenait habituellement le professer McGonagall se trouvait une jeune femme, vêtue d'une jolie robe de sorcière mauve et ses cheveux étaient joliment coiffés. « Pas mal la nouvelle, bien foutue. » Je tiqua devant cette remarque, émanant bien entendu de ce rustre de Calloway. Il y eu quelques rires tandis que je gratifiai le Gryffondor d'un regard noir en soupirant. Décidément, les vacances ne l'avaient pas changé ! J’observai à nouveau la pièce, mon regard croisa cette fois-ci celui de mon autre frère, Emric, je lui adressai un regard méprisants, emplis de toute la haine que je pouvais lui transmettre, malgré tout, je sentis mon cœur s'accélérer légèrement devant ce visage qui m'avait vue grandir, mais qui m'avait tant déçue. Quelques bribes de souvenirs me revinrent furtivement en mémoire, rires innocents et jeux enfantins ; images bien trop nettes d'un passé révolu; une fratrie brisée par le les idées radicales de l'un. Je clignai des yeux en secouant légèrement la tête, puis détournai le regard d'Emric, chassant ces images qui me laissaient un gout bien trop amer. Je posai mes yeux vers le petit groupe de futurs-répartis pour fuir celui d'Emric, les jeunes gens étaient nerveux, tremblants comme des feuilles. Je souris légèrement, me revoyant au même âge, attendant que mon nom soit appelé dans cet entremêlement d'euphorie et de nervosité. Je pouvais presque sentir mon cœur tambouriner contre ma poitrine comme lorsque j'avais vu le château pour la première fois, souvenir inaltérable que jamais personne n'oubliait tant la grandeur et la majesté de ce lieu enchanteur impressionnait la première fois que l'on posait les yeux dessus. Je souris, perdue un instant dans mes pensées puis reposa mon regard vers la directrice, me demandant ce qu'elle pourrait bien dire pour son premier discours.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



    regarde moi, assise dans l'ombre
    On peut tout cacher sous un sourire. Oui, parce que derrière ce geste anodin, symbole même d'une joie de vivre illusoire peut se cacher les blessures les plus béantes. La plupart des gens ne vont pas au delà de cette façade, de ce masque pourtant empli de faux-semblants. Au fond, un sourire n'est rien de plus qu'un magnifique mensonge.


Dernière édition par Calypso D. Gray le Dim 3 Juil - 11:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose H. Weasley

GRYFFINDOR ⚡ sixième année
shallow admin ღ


avatar

⚡ PAPERS : 482
⚡ POINTS : 135
⚡ ICI DEPUIS : 20/06/2011

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Dim 3 Juil - 14:07



I don't know where I belong


« Sérieux Herms’, on a vraiment rien à faire. Viens avec moi ! » Ma meilleure amie restait planté sur la banquette de notre compartiment, les bras croisés. Je tentais un sourire et elle me fusilla du regard. On s’était tout raconté, et on avait plus rien à se dire. En plus, je venais de la vexer sans faire exprès. « Je suis désolée. Vraiment. Alors maintenant, viens ! On va juste faire un petit, petit tour ! » Aucunes réactions. La tête baissée, elle fixait le sol. Quoi ? C’est pas ma faute si elle a tellement grandi que sa jupe cache presque plus ses fesses ! Je commençais vraiment à m’ennuyer. Je marchais par ci, par là, jusqu’à ce que notre compartiment s’ouvre. Hermione leva la tête et soupira. Intriguée, je regardais qui venait d’entrer : Albus. Ah… Et Scorpius n’était pas avec lui. Etrange. Alcide non plus. D’autant plus étrange. Il entra, me tapa deux bises sur chaque joues, sale habitude venu de Louis, et fit la même chose à Herms’, qui grimaça presque, ce qui eu le don de nous faire rire. « Comment ça va ? » Il s’écroula sur la banquette, à côté d’Hermione qui se décala légèrement. Je venais à côté de mon cousin et demandais innocemment : « Les garçons ne sont pas avec toi ? » Albus soupira théâtralement. Là, il sortait le grand jeu pour qu’on le plaigne. Mon cousin et pathétique parfois. « Alcide est je ne sais où avec une Serdaigle écervelée… » Hermione le coupa en le dévisageant. « Sedaigle est la maison de l’intelligence, donc elle ne peut pas être idiote… De toute façon, on ne peut pas faire pire que toi. » BANG. Livingtone est plutôt douée, non ? Je suis fière de ma meilleure amie tout d’un coup. Impassible et sans se découvrir de son habituel sourire carnassier, il continua comme si de rien était : « Et Scorp’ dort. Enfin, il fait semblant de dormir. Je crois qu’il ne voulait pas faire le petit tour de train comme chaque année… » Hermione leva la tête, me toisa du regard et observa Albus avec interet : « Hé, Albus, tu crois que si je fais semblant de dormir comme Malefoy, Rose arrêtera de m’embêter ? » Je lui fis une grimace et Albus éclata de rire avant de se lever et de nous envoyer un baiser. Il se leva et nous laissa. « Rose, t’es plus une gamine, tu sais ? » Cette phrase ma rappela celle d’un beau blond qui, juste avant de m’embrasser et de fuir, m’avait dit à peu près la même chose.

Uniforme sur moi, je m’avançais dans ma seconde maison alors qu’Hermione faisait la tête. Quoi ? J’ai fait quelque chose de mal. Elle rentra un peu avant moi, et je m’installais à côté de Billie avec un sourire. Hermione s’assit calmement et je fixais la table des serpentards pour le trouver. Après quelques secondes, je vis Albus de dos, et en face de lui, me fixant, Scorpius. Croiser à nouveau son regard depuis tant de temps me fit rougir. Je baissais la tête et me vida l’esprit. Passant ma main dans mes cheveux, je regardais Billie avec un sourire, sans rien dire du poids énorme qui pesait dans ma poitrine. « Tu vas bien ma belle ? »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


ROSE H. WEASLEY △ I WAS YOUNGER THEN
i had nothing to spend but time on you but it made me love more. Do what you said the words she said left out over unto the sky where i'll soon fly and he took the time to believe in to believe in what he said.. And he made me love he made me love he made me love more. Rose & Scorpius ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isobel T. Pickleweed

DIRECTRICE ⚡ Bitch sexy woman diabolic !


avatar

⚡ PAPERS : 79
⚡ POINTS : 112
⚡ ICI DEPUIS : 19/06/2011

MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   Dim 10 Juil - 12:12



rp libre

on ne change pas, on met juste les costumes d'autres sur soit et voilà.


Les étudiants étaient tous assis. La peur n'était pas le maître de l'esprit d'Isobel, non, elle était confiante. Malgré son jeune âge, sa nature d'auror lui avait donnée une certaine confiance en elle même. Ainsi, elle n'était pas effrayée à l'idée de faire un faux pas. Elle ne pouvait pas être parfaite, mais elle tentera de faire aussi bien que ses prédéceceurs, bien que la tache soit complexe. Elle n'est pas du genre a abandonner, la jolie Isobel. Son regard se tourna vers chacune des tables, observant les bouches des eleves, certaines conversations lui vinrent même à l'oreille. Son visage resta impassible, même quand les conversations donnaient envie de sourire, ou bien de se revolter. Elle était maîtresse d'elle même, un don qu'elle avait acquit durant sa formation. Les premières années, tremblotants, ou bien surexcités, venaient d'arriver. Elle avait décidé de proceder elle-même à l'appel des nouveaux eleves, comme le faisait Minerva. Après s'être levée gracieusement de son magnifique siège, elle fit apparaitre la liste sur son pupitre à l'aide d'un sortilège informulé, puis sorti sa baguette de sa poche, la posa délicatement sur son cou et d'un leger sonorus, elle débuta:

    Bonsoir à tous !


Elle marcha jusqu'a son pupitre avec un sourire et prit la liste dans sa main. Après avoir descendu les quelques marches qui l'approchait du choixpeau, elle attendit le silence complet, qui se fit rapidement. Elle posa un regard bienveillants sur les premières années et continua:

Comme vous le savez tous, je me nomme Isobel Pickleweed, ancienne auror et désormais Directrice de l'école de magie Poudlard. Je suis ravie de vous rencontrer tous, et j'espère avoir affaire à des élèves matures et disciplinés. Je sais que ma tache n'est pas simple. Je ne suis qu'une auror succedant à une battante lors de la Grande Guerre, Minerva Mcgonagall, et plus encore, je succède au -tout du moins d'après moi- plus grand mage de tout les temps. Cependant là n'est pas la question. Lors du départ de votre ancienne directrice, mon inquiètude fut grande, et je n'ai pas à vous le cacher. Et désormais, j'ai ce chateau, et vous, en quelque sorte entre mes mains, dans le but de vous faire devenir de grands sorciers. Quelques petites choses ont changé dans l'établissement, mais de plus longues explications seront données après, nous avons le temps ! J'ajouterais en dernier lieu, avant de faire un plus grand discours, mon espérance en vous. Vous attendez beaucoup de choses de moi, je le conçois et c'est normal. Mais j'attends en retour de nombreuses choses, moi aussi, de votre part. Je n'admetterais aucunes rivalités entre les maisons, sauf lors du quidditch, et cela doit être modéré. Parce que, comme l'a dit un jour ce savant chapeau à côté de moi, Devant des forces puissantes et hostiles nous devons tous nous unir en elle. Commençons la répartition.

Elle n'avait pas vraiment d'inquiètude face à la réaction des élèves. Son discours était choisi avec soin, et même si ces collègues n'allaient pas forcément être en accord avec elle, elle était satisfaite. Isobel n'avait rien a cacher à ses élèves. Si elle voulait qu'ils soient honnetes avec elle, elle devait l'être avant tout.





. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .




PRINCESSE DEFIGUREE ▶️ C'est mon âme qu'on assassine, doucement, la lame s'enfonce au plus profond de moi. Ils ont tout détruit. It was dark and I was over, until you kissed my lips and you saved me ! My hands, they were strong but my knees were far too weak to stand in your arms without falling to your feet. But there’s a side to you that I never knew. But I set fire to the rain, watched it pour as I touched your face. It burnt while I cried beause I heard it screaming out your name !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://firewhiskey.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.   

Revenir en haut Aller en bas
 
THEWAYOFALEGEND - rp libre et d'introduction.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Introduction au développement de script sur NabCloud.fr (Et bientôt tous les serveurs OJN)
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: HOGWARTS :: GROUND FLOOR :: GRANDE SALLE-
Sauter vers: